Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Cérémonie d’ouverture du guichet unique Des formalités d’entreprises : Discours de monsieur le premier Ministre, Ministre de l’économie et des finances
Publié le mercredi 26 decembre 2012  |  Primature


Activités
© Ministères par DR
Activités gouvernementales : Cérémonie d’ouverture du guichet unique
Mercredi 26 decembre 2012. Abidjan, le premier Ministre, Ministre de l’économie et des finances Daniel Kablan Ducan a pris part à la Cérémonie d’ouverture du guichet unique


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

DANIEL KABLAN DUNCAN


Abidjan, le 26 Décembre 2012

Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, et Président du Conseil de Gestion du CEPICI ;
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Monsieur le Représentant de la Banque Mondiale ;
Monsieur le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire ;
Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire ;
Monsieur le Président de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire ;
Monsieur le Directeur Général de la CNPS ;
Monsieur le Directeur Général des Impôts ;
Mesdames et messieurs de la presse,
Honorables invités ;
Mesdames et messieurs,
La crise socio politique qui a duré plus d’une décennie, avec comme point culminant la crise post électorale de décembre 2010, a entraîné une chute vertigineuse de l’économie ivoirienne, notamment une baisse très importante des investissements tant publics que privés. Ainsi le taux d’investissement public qui était de 4% en 1997/98 avait atteint 6% en 1999/2000 est tombé à 3% du PIB en 2010 et 2,1% du PIB en 2011, avant de remonter fortement, comme vous le savez, à 5,4% en 2012. Notre objectif étant d’atteindre un taux de 9% en 2015.
Dès sa prise de fonction, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République a fixé trois grands axes stratégiques à l’action du Gouvernement :
- Paix et sécurité ;
- Réconciliation nationale ;
- Et bien sûr, reconstruction et relance économique.
A ce dernier titre, des actions importantes sous forme de réformes structurelles et sectorielles ont été mises en œuvre pour reconstruire rapidement le tissu économique et social de la Côte d’Ivoire.
Ces efforts permettent à la Côte d’Ivoire de retrouver le chemin de la croissance économique avec un taux de 8,6% de croissance attendu en 2012, 9% en 2013 et 10% en 2014.

Mesdames et messieurs,
Toutes les actions du Gouvernement ivoirien s’inscrivent dans une vision plus large et plus forte du Président de la République, qui est de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 et de réduire la pauvreté de moitié, d’ici 2015.
Ces actions ont été très appréciées par la Communauté Internationale lors de la tenue du Groupe Consultatif, les 4 et 5 décembre dernier à Paris.
Le montant global des investissements prévus sur la période 2012-2015 est de 11 076 milliards de F CFA, Secteurs publics et Secteurs Privés confondus.

Pour le Secteur Public, 54 projets ont été présentés avec un financement à rechercher de 2 017 milliards de F CFA. Mais les engagements de financement des partenaires techniques et financiers se sont élevés à 4 328 milliards de F CFA, soit plus du double du montant requis.

Pour le Secteur Privé, le montant des financements attendus, sur la période 2013-2015, est de 5 324 milliards de F CFA, soit 10,64 milliards de dollars US, pour 60 projets. Les intentions d’investissements directs privés recensés par le CEPICI dès le lendemain du Groupe Consultatif, totalisaient la somme de 4 271 milliards de F CFA, soit 80 % de l’objectif de mobilisation fixé. Ces intentions ne provenaient que des seuls opérateurs privés des Etats-Unis, d’Italie, d’Allemagne et du Luxembourg présents au Groupe Consultatif. Les énormes capacités d’investissement dont sont porteurs les opérateurs privés ivoiriens, africains, des autres pays d’Europe, des continents américains et asiatiques n’avaient pas alors été pris en compte et restent à explorer et à comptabiliser.

Par ailleurs, il est à souligner que d’autres projets non inscrits au PND 2012-2015, ont été présentés par le secteur privé international.
Au total, cette belle moisson est d’abord le signe de la grande crédibilité dont jouit son Excellence Monsieur le Président de la République auprès de la communauté financière internationale, et ensuite, de la confiance retrouvée des bailleurs de fonds et des investisseurs privés en la Côte d’Ivoire et en ses fortes capacités de progrès.
Cette marque de confiance nous impose la mise en place d’outils performants pour créer un environnement propice à l’investissement, singulièrement l’investissement privé, qui sera le moteur de la croissance économique. Le Guichet Unique de l’investissement privé participe grandement à cette amélioration de l’environnement des affaires.
L’occasion qui nous est donnée aujourd’hui de créer « Le Guichet Unique des Formalités d’Entreprises du CEPICI » fait partie de ces dispositifs qui permettront de rassurer l’investisseur, d’accélérer les formalités et procédures administratives, de délivrer l’agrément à l’investissement et faciliter l’accès aux terrains industriels.

C’est pourquoi, je suis particulièrement heureux de présider ce jour, la cérémonie d`ouverture officielle dudit Guichet. Cet important outil permettra notamment :
• dès aujourd’hui, la facilitation des formalités et procédures administratives des opérateurs économiques avec pour objectif, la création d’entreprises en 48 heures maximum, avec peut-être à moyen terme, un raccourcissement de ce délai à 24 heures ;
• dans les prochains mois, il y aura la délivrance de l’agrément à l’investissement en 21 jours maximum et la facilitation de l’accès aux terrains industriels.
D’autres outils contribueront à l’amélioration du cadre des affaires, donc au volume des investissements. Ce sont :
- la Cour d’arbitrage de Côte d’Ivoire ;
- les Tribunaux de Commerce ;
- le nouveau Code des Investissements ;
- le nouveau cadre du Partenariat Public Privé ;
- et le Forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2013), dont la prochaine édition est prévue pour octobre 2013.
Mesdames et Messieurs,
La mise en place du Guichet Unique au sein du Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) est un vœu cher au Président de la République qui, dans son programme de Gouvernement avait déjà émis le vœu de voir se renforcer un tel instrument afin de jouer pleinement son rôle dans le processus d’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire.
Le CEPICI, à travers son Guichet Unique des Formalités d’Entreprises, doit concrétiser les résultats obtenus lors du Groupe Consultatif et aller bien au-delà. Il s’agit d’attirer d’importants flux de capitaux étrangers en direction de la Côte d’Ivoire, comme cela a été le cas dans les années 90.

C’est le lieu de saluer l’esprit de cohésion et de compréhension qui a prévalu quant au regroupement des administrations concernées au sein du Guichet Unique ; aussi, faut-il féliciter ses acteurs et remercier le Conseil de gestion.
C’est un défi que nous relevons aujourd’hui et qui propulse notre pays sur le marché concurrentiel des investissements directs privés nationaux et étrangers.
J’engage donc le CEPICI à prendre toutes les dispositions afin que cet espace soit un cadre agréable et profitable à l’investisseur tant national qu’étranger.
Je souhaite plein succès à cette équipe dont le professionnalisme est avéré.
C’est donc confiant que je déclare ouvert le Guichet Unique des Formalités d’Entreprises du CEPICI.

Je vous remercie de votre aimable attention.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment