Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2723 du 27/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Afrique

Centrafrique / Face à l’avancée des rebelles vers Bangui : François Bozizé demande l`aide de la France
Publié le jeudi 27 decembre 2012  |  L`intelligent d`Abidjan




 Vos outils




Un ministre du gouvernement centrafricain a demandé hier mercredi, l'intervention des soldats français stationnés dans le pays pour contrer la progression des rebelles venus du Nord qui menacent désormais Bangui, la capitale. Parallèlement, des centaines de manifestants pro-gouvernementaux ont jeté des pierres contre l'ambassade de France et déchiré le drapeau français, dénonçant la passivité de Paris. Les rebelles regroupés au sein d'une alliance baptisée Séléka ont conquis plusieurs villes ces dernières semaines en progressant vers le sud, où se trouve Bangui. Ils ont pris mardi la ville de Kaga Bandoro, dans le centre du pays à 330 km au nord de la capitale, malgré la présence de soldats tchadiens censés soutenir les Forces armées gouvernementales (FACA).

Environ 150 soldats tchadiens sont positionnés à Sibut, dernière ville entre les positions rebelles et Bangui. Un responsable des Nations unies a déclaré que le personnel non essentiel de l'Onu allait être évacué en raison de la détérioration de la sécurité. Le vol hebdomadaire d'Air France qui avait décollé mercredi de Paris pour Bangui a rebroussé chemin, a-t-on appris auprès de la compagnie. Le prochain vol d'Air France pour Bangui est prévu le 2 janvier. Sur les ondes de Radio France Internationale (RFI), le ministre centrafricain de l'Administration du territoire, Josué Binoua, a appelé la France à intervenir. "Nous attendons de la République française un secours, nous demandons à la communauté internationale (...) et au Président François Hollande de voler au secours du peuple centrafricain", a-t-il déclaré, en réponse à la question de savoir ce que Bangui attendait des quelques 200 militaires français stationnés à l'aéroport de Bangui. Le Quai d'Orsay estime à 1.200 le nombre de Français vivant en République centrafricaine, pour la plupart dans la capitale.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment