Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3930 du 27/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Municipales et Régionales 2013 : les listes RDR bouclées
Publié le jeudi 27 decembre 2012  |  Le Patriote


M.
© Abidjan.net
M. Amadou Soumahoro, le secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Hormis quelques détails à accorder, la fumée blanche est presque sortie des longues tractations qui ont eu lieu hier, jusque tard dans la nuit. De sources bien informées, les listes de candidats aux élections municipales et régionales ont été bouclées. Des consultations qui ont parfois été émaillées d’éclats de voix, la raison aurait finit par prendre le dessus sur les ambitions, sommes toutes légitimes, des uns et des autres. Après le dépôt des différentes candidatures, il nous revient qu’un comité de dix cadres du parti a été constitué pour mettre la dernière touche à la constitution des différentes têtes de liste devant représenter le parti aux scrutins de février prochain. Au niveau des têtes de liste pour les municipales, le parti piloté par Amadou Soumahoro serait favorable à la continuité en maintenant des maires sortant. Une façon pour le RDR d’épouser l’adage qui dit : «On ne change pas une équipe qui gagne ».

Le parti aurait également mis l’accent sur la promotion des jeunes et des femmes. Beaucoup d’entre eux, soutiennent nos sources, auraient été retenus comme tête de liste. Au moment où nous mettions sous presse, la dernière main était en train d’être mise par la direction du RDR pour boucler totalement la liste. Pour ce qui est des conseils régionaux, c’est fait. La liste de tous ceux qui défendront les couleurs du RDR à cette élection a été arrêtée, a confié de façon formelle une source. Le comité aurait joué de tact pour rapprocher des positions souvent tranchées. Toute chose qui aurait finalement permis à la plupart des candidats n’ayant pas été retenus de se dire disposés à soutenir ceux qui ont été choisis.

Ces derniers, ayant compris l’enjeu de ces élections pour le parti. En effet, après avoir occupé la deuxième place à l’élection présidentielle, puis remporter les élections législatives, le RDR se doit de confirmer sa position de parti leader en Côte d’Ivoire. De plus, il s’agira pour le RDR de remporter le maximum de siège pour permettre la décentralisation du «vivre ensemble», qui est son programme de gouvernement. Si cette mission incombe premièrement aux candidats retenus, il n’en demeure pas moins que l’engagement de tous les militants sera nécessaire et même indispensable à la victoire finale. Fini donc les batailles fratricides qui ont précédé la lutte à la candidature. Place maintenant à la victoire dans l’union au nom du parti pour lequel des centaines de personnes ont perdu la vie ou ont été marquées à jamais dans leur chair.

Thiery Latt

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment