Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 976 du 27/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

32ème congrès des maires francophones : Le respect des valeurs et principes de bonne gouvernance recommandée
Publié le jeudi 27 decembre 2012  |  Le Mandat


Après
© Présidence par Aristide
Après les grandes rencontres de Paris et de Cannes: Alassane Ouattara a regagné Abidjan
Mardi 11 décembre 2012. Abidjan. Aéroport international Félix Houphouët-Boigny. Retour au pays du chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara, après les importantes rencontres du Groupe consultatif sur le financement du PND, à Paris et du World Policy Conference qui s`est tenue à Cannes (France)


 Vos outils




La ville d’Abidjan a accueilli du 26 et 28 novembre, la 32ème Assemblée générale de l’Association des Maires francophones (AIMF). Plusieurs hautes personnalités au rang desquelles figure le Président de la République ont pris part à cette rencontre.
Ouvrant les travaux de ces assises, Alassane Ouattara a exprimé sa gratitude à l’Association des maires pour avoir choisi la Côte d’Ivoire pour abriter cette concertation internationale. Ce choix, au dire du Président de la République, honore toute la Côte d’Ivoire et traduit le soutien de l’ensemble de la communauté francophone à l’égard des Ivoiriens. Poursuivant dans son adresse le Président Alassane Ouattara a indiqué que les actions de l’AIMF s’inscrivent dans la vision de la Côte d’Ivoire qui attend bénéficier de l’expérience de l’espace francophone pour construire sa Démocratie. Dans son intervention le maire de la ville de Paris et président de l’Association des Maires francophones, Bertrand Delanoë, a souligné qu’il n’y avait pas de lieu mieux indiqué que la Côte d’Ivoire pour la tenue de ce congrès et faire vivre les valeurs culturelles et XXIe siècle. « Dans ce pays, la Démocratie est en train de naître grâce à la volonté de rassemblement du Président Alassane Ouattara. Il fallait que la grande famille de la francophonie vienne à Abidjan pour exprimer sa solidarité avec les Ivoiriens », a expliqué monsieur Delanoë. Se prononçant sur l’intérêt de la francophonie, le président de l’AIMF a relevé que cet espace est un creuset qui rassemble des hommes et des femmes qui partagent bien plus que la langue française. « Il n’y pas de lieu qui rassemble autant de cultures que la famille de la francophonie », a affirmé le maire de Paris. Le gouverneur du District d’Abidjan, Beugré Mambé, a quant à lui, relevé dans son adresse que cette rencontre du monde francophone à Abidjan témoigne que les gouverneurs locaux de l’espace francophone s’associent aux autorités ivoiriennes dans le combat pour la réconciliation qu’elles ont engagée. « Cette rencontre, nous vous l’a devons monsieur le Président Alassane Ouattara. Nous la devons au président Abdou Diouf, au très distingué maire de Paris Bertrand de la Delanoë, nous la devons à tous les maires francophones qui ont compris notre combat pour une Côte d’Ivoire réconciliée, unie, prospère ». Deux axes majeurs ont meublé ces assises des maires francophones, à savoir l’Assemblée générale et le colloque. La thématique autour de laquelle les participants ont réfléchi est « Dialogue interculturel et paix». A travers différents ateliers et panels, les maires de l’espace francophone ont partagé leurs expériences aux fins de prévenir les conflits par le dialogue interculturel. Au terme des travaux, plusieurs résolutions et recommandations ont été faites. On retient entre autres que les maires francophones s’engagent à respecter les valeurs ainsi que les principes de bonne gouvernance locale qui lient les membres de l’AIMF, et suggère aux Etats membres de la francophonie d’assurer la liberté d’initiative et de coopérative des collectivités locales au plan international et favoriser leur mise œuvre. A ce grand rendez-vous des maires francophone, six villes ivoiriennes ont fait leur entrée dans l’AIMF. Il s’agit des villes de San-Pedro, Aboisso, Daloa, Gagnoa, Korhogo et Abengourou. Cerise sur le gâteau, le gouverneur du district d’Abidjan a été confirmé par acclamation au poste de vice président de l’AIMF.
Par J. ONESIME

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment