Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2248 du 28/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Force spéciale/Jah Gao, Loss, Koné Zakaria… s’en vont
Publié le vendredi 28 decembre 2012  |  Nord-Sud


Justice
© Abidjan.net par Prisca
Justice : Le tribunal militaire d’Abidjan ouvre ses portes
Jeudi 1 mars 2012. Abidjan. Plateau. Etat major. Le tribunal militaire d’Abidjan a ouvert ses portes en presence des membres du gouvernements et responsables de l’armées. Photo : Cdt Koné Zakaria


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Conséquence de leur nomination rendue publique à la mi-novembre dernier, les commandants Gaoussou Koné dit Jah Gao, Losséni Fofana, Koné Zakaria...ne font plus partie de la Force spéciale.

Fin de contrat pour les commandants Koné Gaoussou dit Jah Gao, Losséni Fofana, Koné Zakaria, Traoré Dramane. Selon nos informations, ces officiers des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) ne font plus partie des effectifs de la Force spéciale, l’unité d’élite de l’armée ivoirienne. C’est la conséquence directe de la promotion dont ont bénéficié, il y a quelques semaines, ces ‘’cadres’’ de l’armée ivoirienne. En effet, selon l’état-major des Frci qui a levé le voile sur l’information en novembre dernier, c’est dans le cadre de la réorganisation de la grande muette ivoirienne que ces officiers issus des ex-Forces armées des Forces nouvelles ont été promus. Un réaménagement visant à contenir les attaques contre les positions des Frci. Ainsi, le commandant Jah Gao, numéro deux de la Force spéciale et chargé de la sécurisation de la commune d’Abobo et de ses environs, a été nommé patron en second du premier Bataillon de commandos et de parachutistes (premier Bcp). Koné Zakaria, le commandant de la Police militaire a également été nommé patron en second du Bataillon d’artillerie sol-air basé au camp d’Akouédo. Le commandant Ousmane Coulibaly dit Ben Laden a été nommé préfet de la région de San Pedro. Quant aux Cdt Fofana Losséni et Traoré Dramané qui comptaient aussi parmi les têtes fortes de cette unité spéciale, ils se sont vus confier la charge des Bataillons de sécurisation de l’Ouest. Selon toute vraisemblance, c’est pour éviter qu’ils soient ‘’dispersés’’ que l’état-major des frci a décidé de sortir tous ces officiers des effectifs de la Force spéciale. Ce que confirme Cdt Jah Gao, joint hier au téléphone. Cette démarche vise à l’évidence à renforcer l’efficacité de ces officiers, en leur donnant les moyens de se concentrer sur leurs missions. Toujours selon nos informations, seul le Commandant Morou Ouattara, en charge de la sécurisation de la région de la Mé, poursuit son bail avec la Force spéciale. Cette unité des Frci a paradé pour la première fois lors de l’opération de sécurisation de la fête de Noël. Une sortie qui visait à dissuader et parer à toute éventuelle attaque dans la capitale économique. Mais, il n’y a pas qu’Abidjan qui a été sécurisée par le colonel Lassina Doumbia et ses hommes. De source proche de son commandement, la Force spéciale a également été déployée, avec ses grands moyens, dans le sud-Comoé. Lors de leur patrouille dans cette partie du pays, les soldats ont sillonné les localités d’Adiaké, d’Aboisso, de Noé, d’Ayamé…

Marc Dossa

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment