Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Economie/Amélioration du cadre des affaires : La délivrance de l’agrément à l’investissement en 21 jours
Publié le vendredi 28 decembre 2012  |  Le Democrate


Guichet
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Guichet Unique de l’investissement : signature d’un protocole d’accord entre les Directeurs Généraux de la SNDI ,du CNTIG du CEPICI.
Mardi 30 octobre 2012. Abidjan(salle de conférence du CEPICI). les enjeux du partenariat entre la SNDI, le CNTIG et le CEPICI expliqué à la presse. Dossier=1708 et Gallérie=0


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le gouvernement ivoirien a pris un certain nombre de mesures depuis l’accession au pouvoir du Président Alassane Ouattara, pour faciliter les investissements privés et améliorer le cadre des affaires. Ce sont entre autres, la Cour d’arbitrage de Côte d’Ivoire, les Tribunaux de Commerce, le nouveau Code des Investissements, le nouveau cadre du Partenariat Public Privé. Aussi, la mise en place d’un guichet unique au sein du Cepici (Centre de Promotion des Investissements en Côte d`Ivoire), est un vœu cher au Président de la République qui, dans son programme de Gouvernement avait déjà émis le vœu de voir se renforcer un tel instrument afin de jouer pleinement son rôle dans le processus d’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire. A l’occasion de l’ouverture officielle du Guichet unique des formalités d’entreprises, ce mercredi 26 décembre dernier, au siège du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici) à Abidjan-Plateau, le premier ministre a rassuré les futurs promoteurs. « Dans les prochains mois, il y aura la délivrance de l’agrément à l’investissement en 21 jours maximum et la facilitation de l’accès aux terrains industriels », a affirmé Daniel Kablan Duncan. Pour lui, la crise socio politique qui a duré plus d’une décennie, avec comme point culminant la crise post électorale de décembre 2010, a entraîné une chute vertigineuse de l’économie ivoirienne. Notamment une baisse très importante des investissements tant publics que privés. Ainsi le taux d’investissement public qui était de 4% en 1997/98 avait atteint 6% en 1999/2000 est tombé à 3% du PIB en 2010 et 2,1% du PIB en 2011, avant de remonter fortement, à 5,4% en 2012. L’objectif du l’Etat étant d’atteindre un taux de 9% en 2015, dès sa prise de fonction le Président de la République a fixé trois grands axes stratégiques à l’action du Gouvernement. A en croire le chef du gouvernement, la création du Guichet Unique des Formalités d’Entreprises du Cepici, fait partie de ces dispositifs qui permettront de rassurer l’investisseur, d’accélérer les formalités et procédures administratives, de délivrer l’agrément à l’investissement et faciliter l’accès aux terrains industriels.
Lazare Kouadio

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment