Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3931 du 28/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Comité de concertation Secteur Public/ Privé - Daniel Kablan Duncan : “Voici ce que le gouvernement va faire pour les entreprises en 2013”
Publié le vendredi 28 decembre 2012  |  Le Patriote


5
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
5 ème Forum Africain du secteur privé: le ministre des affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan à la cérémonie d`ouverture.
Lundi 05 novembre 2012. Abidjan. Le rôle du secteur privé dans la promotion de l `investissement et de l`agro industrie en Afrique au centre des reflexions pendant 4 jours entre les différentes délégations venus du monde entier.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

“Le Gouvernement Ivoirien est sérieusement déterminé à faire du secteur privé, le principal moteur de la croissance économique de la Côte d’Ivoire ». C’est ce qu’a relevé hier, le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan, lors du lancement des travaux du Comité de concertation Secteur Public/ Secteur Privé à la Primature. Il a indiqué que le Gouvernement tiendra tous ses ‘’engagements et prendra toutes les dispositions pratiques’’ nécessaires à la création d’un climat favorable aux affaires. D’où le lancement des travaux du comité de concertation secteur public / secteur privé qui a commencé par la mise en place du comité de Mobilisation des Ressources Extérieures et du suivi des investissements. L’objectif global, a clarifié le Premier ministre, est d’améliorer la compétitivité de l’économie ivoirienne. Notamment le renforcement du climat de confiance entre l’Etat et le secteur privé. C’est à ce titre que le locataire de la ‘’Maison Blanche’’, au Plateau a relevé que les activités du Comité de Concertation entre l’Etat et le secteur Privé initiées par le Décret n°90-1233 du 17 Octobre 1990, modifié par le Décret n°2001-430 du 18 juillet 2001, seront revues et redynamisées avec un suivi plus régulier par les membres du Gouvernement. « Je m’emploierai personnellement à réunir tous les trimestres, l’organe de direction qu’est le Comité d’Orientation et de Décision (COD), composé des ministres concernés, afin d’apporter des réponses concrètes aux préoccupations des acteurs du secteur privé » a-t-il signifié. Le chef du gouvernement a assuré que toutes les missions inscrites dans les textes qui régissent le Comité de Concertation seront remplies afin d’améliorer l’environnement des affaires et rendre les entreprises ivoiriennes plus compétitives, créatrices de richesses et d’emplois. En outre tous les textes pris pour favoriser l’investissement privé (nouveau code des d’Investissements, Code sectoriels) seront appliqués selon lui, à l’effet de rendre la destination Côte d’Ivoire plus attractive pour les capitaux privés. Le Premier ministre n’a pas ignoré la problématique de la dette privée. « Le gouvernement s’engage dès janvier 2013, à procéder au traitement définitif de la dette privée pour donner un nouveau souffle aux entreprises », a-t-il précisé. Toutes ces actions du gouvernement visent à porter le taux d’investissement global à 23,5 % du Produit intérieur Brut (PIB) en 2015, contre 12,5% (en 2012) et 8,2% en 2011.Quant aux investissements publics, ils devront passer de 5,4 % en 2012 à 9% en 2015. Le taux d’investissement privé qui s’élève actuellement à 7,10 % du PIB, devra, avec toutes ces mesures, passer à 14,5% en 2015, contre 2,8% en 2011.
Anzoumana Cissé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment