Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Fête de fin d’année : le prix de la viande grimpe
Publié le samedi 29 decembre 2012  |  Le Democrate




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Alors que les Ivoiriens s’apprêtent à célébrer la fête de nouvel an, la cherté de la vie reste toujours l’un de leurs soucis majeurs. En effet, à la veille de la fête de Noël, le prix du kilo de viande de bœuf a connu une hausse dans certaines localités du pays. A Aboisso, le constat peut être vérifié. Selon les habitants de cette localité, le prix de la viande qui était de 2000 f, est passé à 2200f, voire 2300f par endroit. « Le 23 décembre, je suis allée acheter de la viande pour la fête, et à ma grande surprise, le vendeur me dit que le kilo est à 2300f, et le demi à 1150f. Or, je l’achète à 2000f d’habitude », s’est indignée Albertine Eba, ménagère.

Selon ses propos, cette augmentation est de trop pour une population qui a déjà du mal à joindre les deux bouts. Quant aux revendeurs, ils justifient cette situation par le fait que le bœuf est cher. C’est le lieu d’interpeller le gouvernement à veiller au respect des prix des denrées de grande consommation, en cette période de fête. Car des commerçants véreux saisiront cette occasion pour monter les prix au mépris de la population. Bien que les théories économiques nous démontrent que « lorsque la demande est supérieure à l’offre, les prix augmentent », il convient toutefois de réguler le marché pour que les plus défavorisés puissent s’offrir, ne serait ce qu’un ‘’peu de viande’’ pendant cette fête.

Lazare Kouadio

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment