Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2249 du 29/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Vavoua : Banny explique la réconciliation aux populations
Publié le samedi 29 decembre 2012  |  Nord-Sud


Développement:
© Abidjan.net par Atapointe
Développement: Le PNUD offre du matériel roulant et informatique à la CDVR
Mercredi 26 décembre 2012. Cocody Mermoz. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) avec à sa tête M. Ndolam Ngokwey a offert du matériel d`une valeur totale de 123 Millions de nos francs à la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR). Cet important don composé de 5 véhicules 4*4, d`ordinateurs et d`imprimantes a été réceptionné par le Président de l`institution Charles Konan Banny


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation, Charles Konan Banny, a rencontré jeudi les populations de Vavoua pour leur expliquer en quoi vont consister les consultations nationales qui vont bientôt être lancées.

«Je suis un vagabond qui cherche la paix. Je suis venu aujourd’hui à Vavoua en chasseur de la paix. Nonobstant ce que vous avez subi, ce que vous avez enduré, je viens vous demander de m’accompagner dans cette mission pour ramener paix en vous associant à la Cdvr ». Cet appel a été évoqué par Charles Konan Banny, président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr) en tant que prétexte de sa première visite, jeudi à Vavoua. Après avoir écouté les différentes interventions, il a rappelé l’importance de la paix avant de dire que celle-ci n’est pas loin de la foule venue de tout le département : « Cette paix si précieuse, n’est pas loin de nous. Elle est enfouie en nous. Elle est dans les cœurs et dans les esprits des Ivoiriens. Il suffit seulement de chasser la haine de nos cœurs et de nos esprits ». Car pour M. Konan Banny, la crise est le résultat de notre comportement : « La paix est partie par le comportement de certains d’entre nous. Nous avons connu cette situation parce que certains se sont mal comportés envers les autres en instaurant l’exclusion au lieu de l’inclusion qui est une richesse ». Il a poursuivi en disant que c’est pour rechercher et identifier les causes réelles de cette crise que le président de la République a créé la Cdvr, pour faire en sorte que les conditions qui permettraient que la Côte d’Ivoire devienne un pays émergent à l’horizon 2020, soient réunies. « Elle a pour rôle de savoir qui a fait quoi. Qui a été victime. Notre rôle va jusqu’à amener ceux qui se sont mal comportés à demander pardon. Mais notre rôle aussi est d’offrir un cadre de dialogue que nous avons abandonné pour substituer en nous la violence ». Le président de la Cdvr a annoncé pour très bientôt des consultations nationales et a souhaité qu’un bon accueil soit réservé à ses missionnaires. « La Cdvr vise à créer en nous une prise de conscience, à ouvrir un tribunal du dialogue après une enquête minutieuse au cours de laquelle toutes les pistes évoquées à Vavoua seront exploitées », a-t-il conclu.

Bayo Fatim, envoyé spécial à Vavoua

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment