Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

A l`orée de 2013, le médiateur Compaoré a l`"espoir" d`un Mali réunifié
Publié le lundi 31 decembre 2012  |  AFP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

OUAGADOUGOU, 31 déc 2012 (AFP) - Le président burkinabè Blaise Compaoré,
médiateur régional dans la crise au Mali, a affiché lundi son "espoir" que ce
pays voisin, dont le Nord est occupé par des groupes islamistes armés,
parvienne à se réunifier, en présentant ses voeux pour 2013.
"Nous fondons lespoir que le peuple frère du Mali recouvre lintégrité de
son territoire national, la cohésion et la sécurité intérieure, essentielles
pour son épanouissement", a déclaré M. Compaoré, médiateur pour la Communauté
économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).
"LAfrique de lOuest doit demeurer un espace stable et sécurisé" et le
Burkina Faso "sinvestira toujours", quand on fera appel à lui, pour le
"rétablissement de la paix", a-t-il ajouté dans un discours radiotélévisé.
Le Nord malien a échappé depuis avril dernier au pouvoir central et est
entièrement dominé depuis juin par des groupes islamistes armés, dont Al-Qaïda
au Maghreb islamique (Aqmi).
Le 20 décembre, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution
approuvant le déploiement d'une force armée internationale au Mali. Aucun
calendrier précis n'a toutefois été décidé pour ce déploiement, programmé par
étapes selon les Nations unies, qui ont aussi appelé au dialogue avec les
groupes armés rejetant le terrorisme et la partition du pays.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment