Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Drame : 60 morts dans une bousculade au Plateau, les autorités collectent les informations
Publié le mardi 1 janvier 2013  |  Agence de Presse Africaine


Nouvel
© Abidjan.net par Merlin Foyet
Nouvel an: une bousculade aurait provoqué la mort de plusieurs dizaines de personnes dont de nombreux enfants au Plateau
Mardi 1er janvier 2013. Abidjan. Une bousculade aurait provoqué la mort de plusieurs dizaines de personnes dont de nombreux enfants au Plateau. Les blessés auraient été transférés au CHU de Treichville


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le bilan provisoire de la bousculade du Plateau survenu tôt mardi matin, fait état d’une soixantaine de morts dont de nombreux enfants et femmes alors que les autorités cherchent à ‘’collecter’’ toutes les informations avant de dresser le bilan officiel.
Le drame s'est produit près de la police du 1er arrondissement du Plateau, a côté d'un chantier clôturé avec des feuilles de tôle, suite à une bousculade monstre de personnes qui retournaient chez eux après avoir assisté, jusqu'à l'aube, à un feu d'artifice géant à l'occasion du nouvel an.

‘'Quand il y a eu la bousculade, beaucoup de personnes se sont adossées à la clôture du chantier qui a finalement cédé sous le poids'', a expliqué un rescapé interrogé par APA.

Selon la même source ‘'beaucoup de personnes se sont retrouvées dans un ravin à l'intérieur du chantier, occasionnant leur mort'' sur le site situé en face du stade Félix Houphouët Boigny et non loin de l'immeuble de l'Union Européenne.

‘'Nous sommes en train de collecter toutes les informations nécessaires afin de savoir ce qui s'est réellement passé'', a déclaré le préfet d'Abidjan, Sidiki Diakité, après une visite sur le site du drame.

Les victimes venaient d'assister à un ‘'gigantesque'' feu d'artifice, au Plateau, le quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne.

Elles regagnaient leur domicile après avoir admiré les feux d'artifice, dans le cadre du projet ‘'Abidjan, perle des lumières'' qui en est à sa deuxième édition.

Le drame a également fait plus d'une centaine de blessés admis aux Centres hospitaliers et universitaires (CHU) de Treichville, de Cocody et dans d'autres établissements sanitaires d'Abidjan.

Les dépouilles mortelles ont été acheminées à la morgue du CHU de Treichville.

Les populations ivoiriennes sont partagées sur la nécessité de cette initiative baptisée ‘'Abidjan perles des lumières'' qui vise, selon ses promoteurs, à faire oublier les séquelles de la grave crise post-électorale qu'a connue le pays de décembre 2010 à avril 2011, faisant plus de 3000 morts.

Alors que certains se ‘'réjouissent'' de cette perle des lumières, d'autres dénoncent un ‘'gaspillage'' de fonds

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment