Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Showbizz
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 979 du 2/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Showbizz

Kora Awards / Que de fausses notes : La maturité de Dj Arafat
Publié le mercredi 2 janvier 2013  |  Le Mandat


Musique
© Abidjan.net par Nathan Koné
Musique : Ernest Adjovi lance officiellement les Kora Awards 2012
Mercredi 28 novembre 2012. Abidjan. Complexe du Wafou, à Vridi. Ernest Adjovi, initiateur du projet, lance officiellement les Kora Awards 2012, qui se tiendront le 29 décembre 2012 au palais des congrès de l`Hôtel Ivoire, en présence de l`artiste américain Chris Brown et du groupe nigerian P Square


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les Kora Awards devaient à l'origine se dérouler le samedi 29 décembre 2012, avant d'être repoussés de 24 heures. Une avalanche de fausses notes a eu une répercussion sur la tenue de la soirée.
Les Kora Awards ont finalement eu lieu dans la soirée du dimanche 30 décembre à Abidjan. La grande fête de la musique africaine avait été décalée d'une journée à cause du retard dans l'acheminement du matériel mais aussi des caprices de la star américaine du R&B Chris Brown, qui est finalement arrivé à Abidjan dimanche matin avec sa compagne Rihanna. L'événement, vivement critiqué pour son coût, n'a pas connu le succès escompté auprès des artistes comme du public. La Nigériane Chidinma, sacrée meilleure chanteuse d'Afrique de l'Ouest, sera l'une des rares artistes à avoir fait le déplacement. Mais il y avait aussi, tout de même, DJ Arafat. « C’est un grand évènement africain et ce n’est pas permis à tout le monde d’être ici, donc tout ce que je peux dire, c’est merci », s’est-il exprimé. Dans la soirée, il sera élu meilleur chanteur de l’Afrique de l’ouest. Parmi ces distinctions, on peut y ajouter MouniraMitchala chanteuse tchadienne et meilleure artiste d'Afrique centrale. ‘’Aujourd'hui, je me dis que j'ai réussi quelque chose’’, a-t-elle souligné.En outre, le groupe ivoirien Magic System qui cumule des succès depuis son premier tube "Premier Gaou", a été consacré meilleur groupe africain de l’année 2012. A l'intérieur, dans la salle de gala, plusieurs places autour des tables restent vides, peut-être à cause du prix des tickets, vendus jusqu'à un million F CFA, soit 1500 euros. En parallèle de la cérémonie, Chris Brown se produit au Stade Houphouët-Boigny, qui a lui aussi du mal à se remplir alors que les billets, d'abord payants, auront été finalement offerts. La star américaine, annoncée en début d'après-midi, n'est apparue sur scène qu'en milieu de soirée.D’autres prix ont été remis notamment à l’artiste gabonaise Patience Dabany (prix de l’année 2012), la nigériane Chidinma (meilleur artiste féminin ouest-africain), l’algérien Cheb Khaled (pour l’Afrique du Nord) et le groupe de Rap français, Sexion d’Assaut (pour la diaspora africaine en Europe). Au niveau des Etats-Unis, c’est la star mondiale, Chris Brown, qui a décroché le meilleur prix.
Les excuses des organisateurs
A la fin de la cérémonie, les organisateurs ont présenté leurs excuses pour ces dysfonctionnements.‘’Les Kora reviennent de loin, explique Yves Zogbo, l’un des animateurs de la soirée. J’ose croire que la prochaine édition permettra, à travers celle à laquelle on vient d’assister, de repositionner l’évènement. La vie est faite de hauts et de bas, mais il faut en tirer les leçons. Moi je suis satisfait.’’ Par ailleurs, le premier patron des Koras, Ernest Adjobi, s’est fait l’écho du pourquoi du dysfonctionnement. ‘’ Nous étions prêts pour faire de cet événement une fête extraordinaire. Nous avons dépêché trois avions auprès de Christ Brown pour le faire venir. Avant le 29 décembre, tous les accords stipulaient qu’il devait être à Abidjan. Hélas, il n’a pu venir à temps. Nous réitérons nos excuses au peuple Ivoirien,’’ a-t-il affirmé.Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama, tout en reconnaissant que "l’Etat est le plus mauvais payeur des droits des artistes" s’est engagé à faire en sorte que les artistes "vivent mieux".
Le couronnement D’Arafat
Il est vrai que la musique est l’art d’assembler des sons plus ou moins doux à l’oreille, et que le ‘’Coupé-décalé’’ est fait que d’onomatopée, mais, il est temps de chanter utile. Dj Arafat a été élu meilleur artiste africain, c’est une une reconnaissance pour la Côte d’Ivoire, mais le travail est prestigieux et doit être suivi. Au-delà d’Arafat, c’est le couronnement d’un style de musique propre à la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, il faut y insérer les textes. Inciter les enfants à l’instruction par l’école, les parents à vacciner leurs enfants ou encore les adultes à se préserver contre les maladies sexuellement transmissibles, sont des sujets que les Dj doivent se faire l’écho auprès des populations africaines et particulièrement de celles de la Côte d’Ivoire.

M G

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment