Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Affaire « Adjoumani jette un jeune cadre en prison » : Voici la mise au point du cabinet du ministre Adjoumani
Publié le samedi 5 janvier 2013  |  Le Democrate


Pénurie
© Abidjan.net par Atapointe
Pénurie de viande à Abidjan: Adjoumani et Mambé mettent fin à la grève des bouviers
Mardi 2 octobre 2012. Abidjan. Hôtel du District, au Plateau. Le ministre des ressources halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, et le gouverneur Robert Beugré Mambé rencontrent les bouviers et mettent fin au mouvement de grève qui avait provoqué une pénurie de viande à Abidjan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Depuis la nomination du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, dans les gouvernements successifs du président Alassane Ouattara, certaines personnes tapies dans l’ombre, ont décidé de le salir par tous les moyens. De calomnie à calomnie, elles ont confectionné des histoires invraisemblables où la manipulation rivalise d’avec la désinformation. Cette campagne de dénigrement qui dure depuis deux ans en reprenant de la vigueur à chaque échéance électorale, vient finalement de connaitre son apogée en faisant tomber le masque des manipulateurs. Prenant prétexte de l’arrestation d’un employé indélicat du Conseil de Tanda pris en flagrant délit de soustraction de documents administratifs au profit de tierces personnes, une conférence de presse a été organisée le jeudi 03 janvier à la salle de conférence de la cathédrale, à Abidjan, par les bénéficiaires de l’acte incriminé. Au cours de cette conférence, les organisateurs sont sortis du cadre strict de l’arrestation de M. Kindo Comoé Yao César, pour jeter l’anathème sur le ministre Adjoumani. Comme à l’accoutumée, ces prétendus défenseurs des libertés, ont raconté des histoires à dormir debout après avoir falsifiées de façon grotesque et démesurée les documents soustraits. Répondre à ces individus dont le dessein inavoué, c’est porter crédit à leurs assertions mensongères et aux manipulations dont ils sont désormais maitres. Toutefois, il convient de noter que le ministre Adjoumani n’est plus président du Conseil général de Tanda depuis qu’il est entré dans le gouvernement. À ce titre, il ne peut agir en lieu et place du président dudit Conseil et, de surcroit, ordonner l’arrestation d’un employé qui ne dépend pas de ses services. Mieux, en sa qualité de ministre, il ne peut, en aucun cas, faire arrêter un citoyen en lieu et place des autorités compétentes. Il s’insurge contre les affirmations des animateurs de cette conférence. Pour sa part, le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani demande à ses détracteurs d’arrêter leurs errements pour ne se consacrer qu’à l’essentiel: le développement de Gontougo avec le concours de toutes ses filles et de tous ses fils.
Le Service Communication du ministre
Koffi Amani Georges-Lopez

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment