Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Vœux de nouvel an du Pr Babacauh Koffi Dongo aux populations du Gontougo : « Avec le Conseil régional, nous sortirons de la pauvreté »
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  Le Democrate


Cérémonie
© Abidjan.net par K.F
Cérémonie de présentation des voeux du nouvel an au Président de la république
Samedi 05 Janvier 2012. Plateau Plateau Présidentiel. Le chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a reçu les voeux du nouvel an des ministres, le corps diplomatique,Les président d`institutions présentent leurs voeux au President de la république SEM Alassane Ouattara


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Chers frères, chères sœurs, chers parents de notre grande région « le Gontougo », à l’occasion de la nouvelle année qui commence, je formule pour vous, pour vos intimes et pour tous vos proches mes meilleurs vœux d’amour, de santé, de prospérité, de paix et de bonheur. Notre région, à l’instar de toutes les autres de la Côte d’Ivoire a été gravement éprouvée pendant ces 10 dernières années. Au moment où le pays sort progressivement des effets de la crise postélectorale, le Gontougo doit se donner les moyens d’amorcer son développement. Car notre région regorge d’énormes potentialités. Nous avons la réputation d’être la région productrice de noix de cajou de meilleure qualité en Côte d’Ivoire. Faisant partie jadis de la « Boucle du cacao » jusqu’aux années 1980, où la grave sécheresse à ravagé le verger, notre région renoue petit à petit avec la culture cacaoyère et caféière, mamelles de l’économie ivoirienne. Nous n’avons encore rien perdu de notre tradition de producteur d’ignames de qualité, notamment, le « Pkonan » notoirement connu de tous. Par ailleurs, les vastes étendues de bas-fond dont la mise en valeur offre au Gontougo l’opportunité de contribuer à l’autosuffisance alimentaire nationale. La culture du palmier à huile et de l’hévéa frappe déjà à nos portes pour le grand bonheur de nos parents. Le maïs, le gingembre, l’orange, l’avocat, le gombo, la tomate, l’aubergine, le piment etc, sont autant de denrées que nous produisons et pour lesquelles nous attendons de meilleurs prix. A côté de ces potentialités, nous avons des problèmes sociaux et d’infrastructures. En effet, le taux de scolarisation de nos enfants et surtout de nos jeunes filles reste encore en deçà de la moyenne nationale. Le déficit en infrastructures routières, sanitaires et scolaires constitue une préoccupation majeure. Chers frères, chères sœurs, chers parents, voici les défis majeurs à relever ensemble pour mettre le Gontougo sur les ra ils du développement. Pour cela, nous avons besoin d’entente, d’union et de cohésion. En un mot de « Vivre ensemble». Dans cette optique, le gouvernement du président Alassane Ouattara a mis à notre disposition un outil indispensable pour notre épanouissement collectif : « le conseil régional ». Je profite de cette occasion pour nous exhorter à nous l’approprier à l’effet de donner au Gontougo un souffle nouveau. Le président de la République lors de sa récente visite d’Etat a reconnu que le district du Zanzan dont fait partie le Gontougo est la partie la plus pauvre de la Côte d’Ivoire. Il nous appartient donc de nous mobiliser à l’unisson afin de sortir du carcan de pauvreté dans lequel nous sommes englués depuis des lustres. Nous avons les hommes qu’il faut pour y parvenir. Faisons-nous confiance car l’espoir est permis.
Bonne et heureuse année 2013 à tous et à toutes.
Professeur Babacauh Koffi Dongo
Candidat au conseil Régional du Gontougo

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment