Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article



 Titrologie



Le Nouveau Courier N° 694 du 7/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Santé

Exaspérés d’attendre leur recrutement, Des agents de santé envahissent la Fonction publique ce matin
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  Le Nouveau Courier


Activités
© Abidjan.net par Prisca
Activités du premier ministre : Soro Guillaume visite les hôpitaux d`Abidjan
Jeudi 30 juin 2011. Le premier ministre Soro Guillaume effectue une tournée dans les hôpitaux du district d`Abidjan.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Exaspérés d’attendre près de trois ans après la fin de leur formation pour certains à l’Institut de formation des agents de la santé (Infas) des milliers d’agents de santé (quelques 4 000) projettent un sit-in au ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative au Plateau aujourd’hui lundi 7 janvier 2013 à partir de 8 heures. Il s’agit des infirmiers, sages-femmes et des techniciens supérieurs de santé de trois promotions sortis de l’Infas après trois ans de formation : 2007-2010, 2008-2011 et 2009-2012. Ces agents ne comprennent pas que malgré les assurances données par les autorités quant à leur intégration à la fonction publique et leur prise de fonction effective, ils restent toujours sans aucune visibilité sur leur situation. C’est pourquoi, ils ont décidé de faire ce sit-in pour exprimer leur ras-le-bol. Car, estiment certains agents que nous avons joints hier dimanche, malgré des courriers adressés les 5 et 13 décembre dernier aux ministres de la Fonction publique et de la santé pour comprendre ce qui se trame, aucune suite ne leur a été donnée. C’est pourquoi depuis le 26 décembre, ils ont déposé un préavis auprès de la tutelle pour cette manifestation. C’est à la suite de cela qu’ils ont été reçus seulement vendredi dernier par le directeur des examens et concours du ministère de la Fonction publique, soit à la veille de leur protestation. Et pour les calmer, la liste des 4 606 agents dont le chef de l’Etat a demandé le recrutement depuis le 27 février 2012 à la suite d’un sit-in le 20 février a été affichée samedi à la Fonction publique.
Pour les meneurs de ce mouvement, cela ne change rien et constitue pour eux des manœuvres dilatoires. «Cette liste, c’est pour nous distraire», a fulminé hier très en colère un agent de santé. «Si on n’a pas nos matricules, on ne quitte pas», a-t-il prévenu. Seulement, les manifestants craignent des incidents car les autorités ont décidé de déployer les forces de l’ordre sur les lieux.

Anderson Diédri

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment