Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Nouveau Courier N° 694 du 7/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Religieux et ambassadeurs s’inquiètent : «La pauvreté, le chômage et l’insécurité ne cessent de croître»
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  Le Nouveau Courier




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Alors que le chef de l’Etat a encore une fois tenté de rassurer les Ivoiriens et la communauté internationale en indiquant que l’environnement sécuritaire se renforce avec une amélioration de l’indice de sécurité et que l’objectif du gouvernement est de réduire la pauvreté, d’améliorer le pouvoir d’achat des populations, en plus du taux du chômage qui a nettement baissé comme il l’a exprimé dans son allocution du nouvel an, ces interlocuteurs, eux, n’étaient pas sur la même longueur d’ondes et se sont, sans langue de bois,désolidarisés du discours narcissique et d’autocélébration prononcé par le locataire du palais présidentiel. «La pauvreté et le chômage ne cessent de s’accroitre. A cela s’ajoute l’insécurité des populations. Il ne se passe pratiquement pas de jour sans qu’on n’entende parler dans la presse audiovisuelle ou on ne lise dans les journaux des attaques des domiciles ou d’honnêtes citoyens», a dénoncé la doyenne par intérim du corps diplomatique Isabelle Iboula NGangeli. Même constat du côté des religieux qui s’étonnent des récentes flambées des prix du super et du gaz qui viennent assommer des Ivoiriens déjà étranglés par des hausses généralisées des prix des produits de premières nécessités. «On ne peut pas ne pas s’interroger sur l’augmentation-surprise du prix du litre d’essence super et du gaz domestique avec ce que cela peut provoquer comme psychose au sein de nos populations qui peuvent y voir le début d’autres mesures similaires», s’est inquiété Monseigneur Jean-Pierre Kutwa. «Comment ne pas évoquer la cherté de la vie au cœur des contestations quotidiennes de tous les ménages. Le peuple constate que les prix des denrées alimentaires ont connu des flambées très hautes face auxquelles l’intercession des pouvoirs publics est vivement sollicitée», a renchéri pour sa par le porte-parole du Conseil supérieur des imans (COSIM), l’iman de la grande mosquée de la Riviera-Golf, l’iman Mamadou Traoré. Qui a fait savoir que la situation sécuritaire «demeure une préoccupation essentielle à résoudre» pour offrir des conditions favorables au développement de nombreuses activités de relance économique ainsi que les difficultés d’insertion des jeunes dans le monde de l’emploi.
A.D.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment