Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2730 du 7/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Palais présidentiel/Cérémonie de présentation des vœux au Chef de l’Etat : Tradition républicaine, convivialité, mais aussi des instants de vérité
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Cérémonie
© Abidjan.net par K.F
Cérémonie de présentation des voeux du nouvel an au Président de la république
Samedi 05 Janvier 2012. Plateau Plateau Présidentiel. Le chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a reçu les voeux du nouvel an des ministres, le corps diplomatique,Les président d`institutions présentent leurs voeux au President de la république SEM Alassane Ouattara


 Vos outils




Cette année encore la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux a eu lieu au Palais présidentiel le samedi 5 janvier 2013. La tradition républicaine a été respectée. Les corps constitués de la Nation, les diplomates accrédités en Côte d’Ivoire, les organisations non gouvernementales, l’Armée de Côte d’Ivoire, tous sont allés dire « bonne et heureuse année monsieur le Président».

Dans une sorte de procession ordonnée et cadencée qui a commencé dans la matinée pour prendre fin à 17 heures dans l’après-midi, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a eu un mot pour chacun de ses invités. Des temps forts, il y en a eu avec deux échanges de vœux dans la matinée et deux autres dans l’après-midi. Le premier échange débute avec le corps diplomatique sous la conduite de l’ambassadrice de la République Démocratique du Congo (RDC), madame Isabelle Iboula qui délivre un message posthume du Nonce apostolique feu Ambrose Madtha, précédemment doyen du corps diplomatique (voir encadré). Les messages qui ont été délivrés dans l’après-midi ont été dits par l’Imam de la mosquée de la Riviera-Golf, Mamadou Traoré, porte-parole du Cosim. A sa suite, monseigneur Jean-Pierre Kutwa, Archevêque d’Abidjan présente ses vœux au nom du Forum des confessions religieuses. Puis vient enfin le tour de l’Association des rois et chefs traditionnels dont la voix est portée par Nanan N’Dépo Didas, secrétaire général de ladite association. Un instant de convivialité, de courtoisie, d’encouragement de l’action gouvernementale, mais aussi de vérités crues au Président de la République quand il s’est agi de dénoncer les obstacles à la marche de la Nation.
Musulmans et chrétiens plaident pour les exilés et dénoncent la vie chère
Dans leurs vœux, les hommes de Dieu ont salué les bonnes actions du Chef de l’Etat qui concourent à la réalisation de la politique de la main tendue. Le dernier acte en date, la libération des prisonniers de la crise postélectorale a été vivement apprécié par les hommes de culte. Ils ont aussi invité Alassane Ouattara à faire encore un effort pour la concorde et la cohésion nationale en facilitant le retour des exilés. ‘’Nous avons une pensée forte pour nos frères et sœurs qui vivent encore en exil. Nous sommes convaincus qu’aucun sacrifice n’est trop grand pour des frères dans l’intérêt bien compris de la mère patrie. L’exil est toujours une expérience douloureuse non seulement pour ceux qui vivent loin des leurs mais également pour leurs familles restées au pays. Nous prions Dieu, père de toute sagesse, afin que la politique de la main tendue à laquelle vous nous invitez, associée aux efforts de la CDVR, nous offre le cadeau de famille dont tous les membres se retrouvent enfin’’, a plaidé l’Archevêque d’Abidjan au nom du Forum national des confessions religieuses. Comme s’ils s’étaient passés les mots, l’Imam Traoré appuie le message de son confrère chrétien en évoquant l’insécurité, le chômage des jeunes et la vie chère. Il plaide également pour l’insertion des pensionnaires des écoles coraniques. Dans un discours laudateur et teinté de paraboles, Nanan N’Dépo Didas a invité le Président Ouattara à intégrer l’autorité traditionnelle dans son système. Il est souvent revenu sur les maux de la Côte d’Ivoire ‘’ces dix dernières années’’ pour exhorter le régime à bâtir la Nation ivoirienne. ‘’La paix se construit de vérité. Il faut être neutre et digne. (…) Monsieur le Président, restez serein et à l’écoute de votre peuple’’, a terminé le très ‘’ouattariste’’ des chefs traditionnels.
S.Debailly

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment