Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2730 du 7/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Coupé-décalé / L’Ivoiro-nigérian Prezy Aswer présente son nouveau concept : Le ‘’Ayoubada danse’’
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

C’est au cours d’une conférence de presse que l’artiste coupé-décalé Prezy Aswer a présenté son album de 12 titres intitulé ‘’Ayoubadan danse’’ à Cocody-Angré 8ème tranche. Après son premier concept ‘’le voiturier’’ qui est né de la somme d’expériences qu’il a vécue dans le domaine des ventes d’automobiles à Paris et Londres, Prezy Aswer sort un autre concept ‘’Ayoubada danse’’. Selon lui, le coupé-décalé doit en plus de sa musique dansante faire passer un message. Pour lui, la Côte d’Ivoire qui en pleine réconciliation a besoin de messages de paix, d’amour et d’invite au travail. Né d’un père nigérian et d’une mère ivoirienne (Bété), Prezy Aswer de son véritable nom Odi Bogolo Stéphane estime que le coupé-décalé mérite d’être salué. A l’en croire, c’est grâce à cette musique que les Ivoiriens ont oublié et connu la joie en 2002. Il a profité de cette rencontre pour rendre un hommage au président Doug Saga, l’un des précurseurs du coupé-décalé. Son album parle essentiellement du courage, de la foi en soi et en ce que l’on fait. ‘’Ne jamais avoir peur des critiques’’, car, dira t-il, elles permettent de se construire. Le concepteur de ‘’Ayoubada danse’’ s’inspire de ses expériences personnelles pour dire à ses mélomanes que tout est possible. Il suffit de croire en ses rêves et de se battre en conséquence, ajoutera-t-il. Réagissant sur l’une des questions des journalistes quant à la distinction de Arafat lors des Koras, Prezy Aswer dit être heureux pour lui, et que ce prix est une marque de reconnaissance du coupé-décalé. Pour lui, les faiseurs de cette musique gagnerait à s’entendre et à s’unir pour porter le plus loin possible la flamme du coupé-décalé. «Reconnaître le talent de l’autre ne veut pas dire qu’on n’a pas soi-même du talent. Arafat Dj est le digne successeur de Doug Saga et cela n’engage que moi», a affirmé Prezy Aswer. Puis d’ajouter : «Jean Jacques Kouamé, Borossandji, Dj Mix, Bebbi Philip etc. sont aussi la fierté du coupé-décalé. Chacun apporte sa pierre dans ce chef d’œuvre qu’est le coupé-décalé». Le clip est déjà disponible et l’album dans les bacs bientôt.
BT

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment