Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Diaspora
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Diaspora

Diaspora ivoirienne et émergence 2020 : Un Cabinet ivoirien agréé aux USA pour les certifications en Management de projets
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  Le Banco


Diaspora
© Autre presse par DR
Diaspora et émergence 2020 : Paul A Koffi, Directeur Général de KAP INVEST, Cabinet ivoirien agréé aux USA pour les certifications en Management de projets
Photo: Paul A Koffi, Directeur Général de KAP INVEST, Cabinet ivoirien agréé aux USA pour les certifications en Management de projets


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Depuis son avènement au pouvoir, le Président ivoirien, SEM Alassane Ouattara, n’a eu de cesse d’inviter la diaspora ivoirienne à apporter sa contribution à la reconstruction du pays et à l’émergence de laCôte d’Ivoire à l’orée 2020. En réponse ces appels, un groupe de cadres ivoiro-américains vient d’obtenir l’agrément du Cabinet de Consulting KAP INVEST en qualité de Registered Education Provider (R.E.P). Pour rappel, les REP sont des prestataires autorisés par le Project Management Institute (PMI)®-USA, pour former et préparer les Chefs de projets et de programmes aux certifications professionnellesinternationales PMP® (Project Management Professional) et PgMP® (Program Management Professional), ainsi qu’aux autres certifications subsidiaires. Située en Pennsylvanie, PMI, organisation internationale leader pour le Management de Projet, œuvre à la promotion des bonnes pratiques managériales en vue de l’optimisation des résultats attendus des projets. Après un peu plus de 40 ans d’activités (depuis 1969), PMI a réussi à convaincre de la pertinence de ses certifications, par l’impact qualitatif de ses Certifiés sur les performances des organisations qui les emploient. Aujourd’hui, la détention d’une certification PMI est rentrée dans les critères de sélection des managers de projets et de programmes à travers le monde.

L’agrément du Cabinet ivoirien KAP INVEST, premier et seul REP basé en Afrique de l’ouest francophone et premier Registered Consultant (RCP) d’Afrique, vient combler le maillon manquant à la bonne exécution des projets dans notre espace. En effet, depuis des décennies les projets entrepris souffrent d’insuffisances dues à «l’effet de halo», cette erreur de conception qui veut que la fonction de Chef d’un projet donné soit la suite «logique» de l’évolution d’un technicien du domaine concerné. Au constat, des projets et programmes prometteurs, eu égard aux profils techniques flatteurs de leurs dirigeants ont fait flop. C’est que l’expérience et leçons apprises de projets compilées à travers le mondepar PMI, sur nombre d’années, ont prouvé que la technicité du Chef n’est qu’un outil parmi tant d’autres indispensables à la réussite d’un projet. C’est pourquoi, compte tenu des sommes colossales engagées en permanence dans des initiatives du genre à travers le monde (12.000 milliards USD en moyenne), les experts concernés ont, sous la houlette de PMI, décidé de faire du management de projet une profession à part entière, dont l’exercice doit obéir à des normes rigoureuses admises comme pertinentes pour la réussite des projets.

Le hic et le frein à la vulgarisation de l’excellence professionnelle prônée par PMI dans l’espace francophone CEDEAO étaient l’absence de formateur agréé. Or toute candidature à une certification PMI est conditionnée par une éducation formelle basée sur le guide standard (PMBOK®) de l’organisation et dispensée par un REP. Jusque-là, cette instruction formelle était essentiellement donnée par des structures basées en Europe, ce qui limitait considérablement la capacité des entreprises et organisations à préparer et présenter des candidats. Grâce à la nomination de KAP INVEST en R.E.P, la zone francophone CEDEAO réalisera des économies certaines, car désormais, ne serait-ce qu’avec les frais de voyages en Europe, il sera déjà possible de se former sur place, avec une qualité équivalente, les REP étant évalués par PMI sur la base des mêmes critères, quel que soit le continent. Il est souhaitable que les acteurs de développement en zone francophone saisissent l’opportunité d’un REP bilingue pour combler le retard accusé dans ce domaine face à des pays anglophones tels que le Nigéria et le Ghana.

Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, le Président Ouattara a fait sa part. Il mobilise plus de fonds qu’il n’en demande, pour les investissements. Mais pour que ces fonds deviennent les résultatsescomptés, en termes de routes, de ponts, d’exploitations agricoles et que sais-je encore, il faut que les acteurs de la «transformation» soient outillés pour l’accomplissement de leurs missions. Que chaque franc investi soit optimisé pour produire le résultat attendu, car que l’argent ait été bien utilisé ou perdu, il sera remboursé avec intérêts (pour les emprunts).

En attendant l’agrément de l’aéroport F.H.B pour les vols directs Abidjan-New York, le Cabinet KAP INVEST a, quant à lui, lancé la passerelle de l’excellence professionnelle entre la Côte d’Ivoire et les USA, sans transition (suivez mon regard).

Alfred Tapé, New York (Source Lebanco.net)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment