Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Le DG du FMi se réjouit de la situation économique de la Côte d’Ivoire
Publié le lundi 7 janvier 2013  |  AIP


Rencontre
© Primature par Peter Illupeju
Rencontre du Premier Ministre Jeannot Ahoussou avec le Directeur General du FMI, Christine Lagarde


 Vos outils




Abidjan – Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, se réjouit de la situation économique de la Côte d’Ivoire, dans une déclaration faite à son arrivée, dimanche, à Abidjan, pour une visite de 72 heures.
"Je crois que beaucoup a été accompli au cours des deux dernières années. Le FMI est proche, attentif à accorder le plus de soutien possible à cette entreprise de rénovation et de retournement de l’économie pour le bienfait de la population", a affirmé Mme Lagarde, soulignant que cette question sera au centre des discussions avec les autorités ivoiriennes, notamment le président Alassane Ouattara et le premier ministre Daniel Kablan Duncan.
Le DG du FMI a par ailleurs eu une pensée pieuse pour les victimes du drame de la nuit de la Saint Sylvestre.
"Je suis navrée et je présente toutes mes condoléances et ma tristesse, en même temps mes prières à tous ceux qui sont atteints par ce drame", a-t-elle dit.
Christine Lagarde s’adressera lundi aux députés de l’Assemblée nationale, à l’occasion d’une session extraordinaire qui s’ouvrira à cette occasion.
Mais bien avant, elle rencontrera le chef du gouvernement, Daniel Kablan Duncan et le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafory Soro.
Dans l’après-midi, plusieurs autres rencontres avec les femmes leaders, la société civile, le secteur privé, le ministre chargé de l’Economie et des Finances et le président Alassane Ouattara sont inscrites dans l’agenda de la patronne de l’institution de Bretton Woods.
La journée de mardi sera consacrée aux visites de terrain, notamment le village SOS d’Abobo et la société Filtisac non loin de l’Université Nangui- Abrogoua.

Kkf/kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment