Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Arts Plastiques / Concours «Les Guyzagn» : Ça démarre aujourd’hui
Publié le mardi 8 janvier 2013  |  Le Democrate


Art
© Autre presse
Art et culture : Ouverture officielle la 5ème édition «des Guyzagn»
L’idée dans le contexte des Guyzagn 2013, c’est d’inviter les artistes à cristalliser à travers leurs oeuvres l’idée de la diversité, e t la mixité culturelles comme u n atout et non un handicap


 Vos outils




C’est aujourd’hui 08 janvier 2013 que s’ouvre au musée des civilisations de Côte d’Ivoire au Plateau, la 5ème édition des «Guyzagn», concours de peinture, de sculpture et de photographie organisé par l`Agence Houkami Guyzagn. Il s’agit pour les initiateurs de cette compétition de promouvoir et de repositionner les jeunes plasticiens de Côte d’Ivoire sur l’échiquier artistique ivoirien et africain. Deux phases vont meubler cet évènement. La première s’étend sur 10 jours (du 08 au 18 Janvier) et permettra à plusieurs dizaines de jeunes plasticiens d’exposer leurs œuvres déjà réalisées autour du thème : «L’art, force d’une nation solidaire». Quant à la deuxième phase, désignée comme celle de la performance, elle verra ces jeunes talents produire sur place, des sculptures, des peintures et des photographies. Cette seconde phase que l’on pourrait qualifier comme celle de la vérité, sera l’occasion pour le jury de ce concours, d’apprécier la qualité véritable des différents concurrents. A l’issue de cette compétition, cinq (5) prix seront décernés. Le Grand Prix «Guy Nairay» est attribué au meilleur plasticien (sculpture, peinture et photographie confondus). Doté d’un trophée, il est accompagné d’un montant de cinq cent mille francs CFA (500.000 fcfa). Le «Prix Christian Lattier» destiné au meilleur sculpteur est aussi doté d’un trophée et d’un montant de cinq cent mille francs CFA (500.000 fcfa). Le lauréat du «Prix Michel Kodjo» du meilleur peintre partira avec un trophée et empochera également la coquette somme de cinq cent mille francs CFA (500.000 fcfa). Alors que le meilleur photographe (Prix «Bene Hoane») partira avec un trophée et un montant de cinq cent mille francs cfa (500.000 fcfa). Soulignons que le concours dénommé les «Guyzagn» est organisé tous les deux ans depuis l’an 2001.

Francis Kouamé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment