Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4314 du 10/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Necrologie

Premier anniversaire de la mort de Bohoun Bouabré : demain, on prie pour la mémoire du disparu
Publié le jeudi 10 janvier 2013  |  Notre Voie


Activités
© Ivoire-Presse par DR
Activités de la CDVR: le Président Banny aux obsèques de Bohoun Bouabré
Samedi 31 mars 2012. Niaka s/p de Saïoua. Le Président de la Commission Dialogue, vérité et réconciliation, Charles Konan Banny assiste aux obsèques du ministre Paul Antoine Bohoun Bouabré


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’église catholique de la Fraternité Saint Dominique de Cocody, située en face de l’école de la gendarmerie, abrite demain vendredi, à 18h, une messe en la mémoire de Paul Antoine Bohoun Bouabré. C’est en guise de souvenir pour le premier anniversaire de sa disparition que ses parents organisent cette messe d’action de grâce.

Cet appel au recueillement est surtout l’occasion pour tous ceux qui l’ont connu sur la terre des hommes de démontrer que l’illustre disparu demeure vivant dans leurs coeurs. C’est aussi une opportunité pour qu’à travers des prières, les amis et connaissances manifestent et renouvellent leur attachement à sa famille.

En effet, c’est le 11 janvier 2012 que Bohoun Bouabré est décédé à l’hôpital Einkerem de Jérusalem, en Israël. Ministre du Commerce et de l’Industrie dans le gouvernement de Pascal Affi N’Guessan sous la houlette de Laurent Gbagbo, Bohoun Bouabré s’est véritablement révélé aux Ivoiriens et au monde comme une valeur sûre au ministère de l’Economie et des Finances. Il a brillamment marqué son passage à la tête de ce département ministériel. Cet homme a été condamné à la mort par le pouvoir qui, non seulement, a gelé ses comptes, mais a lancé un mandat d’arrêt contre lui, tout en lui refusant toute assistance.

Benjamin Koré

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment