Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2800 du 12/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Enseignement catholique : Les enseignants veulent débrayer
Publié le samedi 12 janvier 2013  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Après le secteur public qui menace d'entrer en grève c'est le tour du privé' singulièrement l'enseignement catholique. De ce côté les choses ne sont pas aussi reluisantes que l’on laisse croire. Réunis autour d'une plate forme syndicale, les enseignants du secondaire catholique affiliés au Syndicat national des enseignants du secondaire catholique (Synesca), et leurs collègues du Syndicat national des enseignants du primaire catholique de Côte d’Ivoire (Synepcaci) menacent d’entrer en grève à partir du 17 janvier prochain si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Un arrêt préventif de travail sera observé les 17 et 18 janvier et reconduit de façon illimitée à compter du 24 janvier 2013. Joint au téléphone M Diby Arsène secrétaire général national du Synepcaci par ailleurs porte parole de ladite plate forme syndicale a déroulé les dix points de leurs revendications : les remboursements des prélèvements effectués depuis septembre 2012 au profit de la caisse de solidarité et le renoncement de la Dnec à nous affilier à la Sidam, une augmentation de salaire de 45% et de déblocage des salaires au secondaire dès fin janvier, le paiement immédiat de tous les arriérés de salaire, le paiement de l’indemnité de logement de 30 000F au primaire dès le mois de janvier 2013, le paiement effectif des 30 000 Fcfa de prime de logement au secondaire avec effet rétroactif et son relèvement à 50 000francs à compter de fin janvier 2013, la signature immédiate de la nouvelle convention collective, l’institution d’un comité de surveillance des mutations ; l’arrêt des recrutements locaux et l’engagement des vacataires qui ne le sont que de nom, le profil de carrière, le paiement des «congés payés» et d’un treizième mois ainsi que la prime de transport en août et le paiement immédiat de la dernière tranche de l’aide de l’Union Européenne.

Emanou Yvane, Correspondant régional

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment