Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2802 du 15/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Bondoukou/ élections régionales et municipales : La base du Rdr dit non au choix de leur direction
Publié le mardi 15 janvier 2013  |  Le Temps




 Vos outils




Ce n’est plus un secret pour les militants du Rdr du district du Zanzan. La direction de leur parti ne leur dit pas la vérité sur les candidats retenus pour conduire les listes pour l’élection des présidents des conseils régionaux. Si les candidats pour les élections municipales sont connus ce n’est pas le cas pour ceux des conseils régionaux pour lesquelles ils attendent toujours le choix de la direction de leur parti. Mais en vérité, ils n’auront pas de candidats issus du Rdr. Kobenan Kouassi Adjoumani et Palé Dimaté issus du Pdci sont les candidats retenus pour conduire la liste du Rhdp dans le district du Zanzan respectivement dans la région du Gontougo et du Bounkani. Devant cette situation de fait où 7 candidats dans la région du Gontougo et trois dans celle du Bounkani attendent encore l’investiture de la direction du Rdr, les militants de la ville aux mille mosquées n’ont pas voulu se faire conter cette «imposture et ce mépris de la part de la direction du parti». Ils l’ont traduit en cette matinée du dimanche 13 janvier 2013 à travers une manifestation de protestation à la direction de leur parti à Bondoukou. Tout a débuté par un tour de la ville sur des motos avec des pancartes aux écriteaux très évocateurs : «oui au Rhdp mais non à un candidat imposé- trop c’est trop, laissons le peuple choisir ses dirigeants- 2015 c’est aujourd’hui, ne frustrer pas les populations- Non, Adjoumani et Palé Dimaté ne sont pas les choix du Gontougo et du Bounkani». Au siège du Rdr, ce sont des femmes et des jeunes réunis qui ne comprennent pas ce qui leur arrive depuis qu’ils ont donné leur voix à Alassane Ouattara et qui crient leur indignation : «nous avons aidé Adjoumani à être là où il est en ce moment. Il nous a trahis car de toutes ses promesses, il n’a réalisé aucune. Si Alassane sait vraiment que c’est nous qui l’avons élu, qu’il sache qu’Adjoumani n’est pas notre choix. Il n’est pas le seul intelligent de la région. S’il insiste à ce qu’il soit notre directeur de conscience, alors, ce sont les femmes qu’il trouvera sur son chemin avec le «bois de placali» et le «kodjo rouge» pour l’accueillir», s’est exprimé Timité Fatima au nom des femmes réunies. Bamba Salia, porte- parole de la jeunesse républicaine du district du Zanzan qui a initié cette manifestation est plus qu’amer : «Kobenan Kouassi Adjoumani et Palé Dimaté ne peuvent pas prétendre être les candidats du RHDP parce que le président Alassane et Bédié l’ont décidé .Nous ne sommes pas d’accord avec cette imposture. Nous ne nous laisserons pas faire. Le Rhdp n’est pas une alliance fusion. Le Rhdp, c’est un consensus, un compromis. Nous devons nous retrouver autour d’une table de négociation afin de sortir la liste censée nous conduire au développement. Mais pas comme on veut nous l’imposer», dit-il.

Pascal Assibondry

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment