Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Bouaké : Bientôt un atelier bilan sur la restructuration de la filière coton
Publié le mardi 15 janvier 2013  |  AIP


Culture
© Autre presse par DR
Culture du coton - L`or blanc, richesse du Nord de la Côte d`Ivoire


 Vos outils




Bouaké -Un atelier bilan sur le projet de restructuration et de professionnalisation des organisations professionnelles agricoles (OPA) de la filière coton se tiendra le 18 janvier à Bouaké.

Il réunira une soixantaine de représentants d’organisations et de structures cotonnières, pour faire le point partiel du projet mis en place en 2009 autour de 16 actions.
"L’atelier consistera, pour les experts et consultants, de présenter les résultats des principales missions relatives à l’appui au fonctionnement des antennes, à la clarification des dettes et créances, et à l’évaluation des experts de l’Union européenne sur l’évaluation du projet", a expliqué mardi, lors d’une rencontre avec la presse, le coordonnateur adjoint du projet, Diaby Karamoko Bah.

Après une première phase exécutée de 2009 à 2010, la seconde phase du projet, débutée le premier octobre 2011 et conduite par l’Association des faitières de la filière coton de Côte d’Ivoire (AFFICOT-CI), prendra fin à la fin du mois en cours.

Cette phase a pour objectif de circonscrire les actions futures d’appui en vue de maintenir les acquis du projet,et entretenir la cohésion des réseaux des OPA, a ajouté Diaby Karamoko.
Le diagnostic des organisations professionnelles agricoles avait en son temps fait ressortir des problèmes tels que la perte de crédibilité et de confiance vis-à-vis des producteurs et des sociétés cotonnières, l’émiettement des faitières et des OPA de base, la faible représentativité, le niveau d’endettement croissant et la mauvaise gouvernance des structures coopératives.
Approuvé en conseil des ministres de juin 2008, le projet de restructuration et de professionnalisation de la filière coton est financé par l’Union européenne.

Son objectif est de rembourser les paiements et/ou subventions, par le gouvernement, pour soutenir le prix d’achat du coton graine, la réduction du coût des intrants ou encore l’apurement des arriérés de l’ex-LCCI vis-à-vis de son personnel et des producteurs cotonniers.
Il s’agit également d’appuyer la restructuration de la Compagnie ivoirienne de développement du textile (CIDT), la gestion interprofessionnelle et la restructuration des OPA de la filière coton.

(AIP)
Nam/kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment