Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

L’igname suisse vulgarisée par l’Anader dans la localité de Bocanda
Publié le mercredi 16 janvier 2013  |  AIP


Alimentation
© Autre presse par DR
Alimentation - l`igname pourrait garantir la sécurité alimentaire


 Vos outils




Bocanda, Une équipe de l’agence nationale pour le développement rural (Anader) a entrepris, mardi à Bocanda une campagne de sensibilisation à la culture de l’igname suisse (discoreae cayenensis) qui a préalablement fait l’objet d’expérimentation dans cinq villages de la localité.
Selon le chef de zone Anader, Kouassi Yao Florent "discoreae cayenensis" a un cycle de production de six mois et se cultive dès les premières pluies du mois de mars. Pour un rendement escompté de 20 tonnes à l’hectare, il est nécessaire d’envisager 200 kg d’ignames pour 0.25 hectares.
"Cette nouvelle variété d’igname résiste à la sécheresse, se conserve longtemps et l’entretien parcellaire est moins difficile", a-t-il précisé.
Les paysans visités qui estiment que cette variété leur pourvoira une auto suffisance, aussi bien alimentaire que financière, ont manifesté un vif intérêt.

(AIP)
Ckk/gK/kam

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment