Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2263 du 17/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Municipales et régionales : le Rdr met la pression sur ses indépendants
Publié le jeudi 17 janvier 2013  |  Nord-Sud


Beauté:
© Abidjan.net par DR
Beauté: cérémonie de lancement du projet "women empowered"
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé "WOMEN EMPOWERED" le SYNATREPCI (Syndicat National des Tresseuses Professionnelles de Côte d’Ivoire) en collaboration avec eBRAIDING (Organisation pour la Promotion des tresseuses et les spécialistes des cheveux naturels aux Etats-Unis) ont officiellement lancéo leurs activités. Cérémonie placée sous la présidence du marie de la commune d`Adjame Youssouf Sylla.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Rassemblement des républicains (Rdr) est rentré en contact avec certains de ses cadres qui ont décidé de se présenter en indépendants aux prochaines élections locales. Des concernés et leurs proches l’attestent.

Pas question de risquer l’humiliation. Le Rassemblement des républicains (Rdr) est entré en contact avec certains de ses cadres qui ont annoncé leur intention d’aller en indépendants aux prochaines élections municipales et régionales. Les dirigeants de la case verte ont invité ces militants « frustrés » de n’avoir pas été retenus comme la tête de liste de leur parti à surseoir à leur décision de se présenter aux futures élections, ont rapporté nos interlocuteurs.

Appels du pied

Ils expliquent que la direction veut ainsi éviter que des ‘’indisciplinés’’ battent les candidats officiels de la formation. Toute chose qui la fragiliserait et pourrait faire baisser son emprise sur la base. Des proches collaborateurs de Farikou Soumahoro qui entend se présenter à Adjamé contre Youssouf Sylla, le candidat du parti, ont confirmé que leur mentor a été joint lundi par téléphone par la direction. A les en croire, c’est un ministre Rdr qui a appelé M. Soumahoro pour l’informer que la direction souhaite qu’il revienne sur sa décision de se présenter en indépendant. « Le maire lui a opposé un refus poli en lui faisant savoir qu’il répond à la sollicitation de la base », a rapporté l’un des lieutenants du troisième adjoint au maire d’Adjamé. « Que pouvait-il décider d’autre dans la mesure où il est soutenu par deux autres adjoints au maire et les premiers responsables de base du parti? La direction a fait le choix de rester sourde à l’appel de la base. Elle doit l’assumer », a-t-il ajouté. Le président de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire (Fenacci) n’est pas un cas isolé. Le député Mathurin Toualo Bi Doulo a confié qu’il a également été appelé. « J’ai été joint par téléphone à 13h 33 par un membre de la haute direction qui m’a dit que la direction souhaite que je ne me présente pas en indépendant », a-t-il témoigné.

Dialogue de sourd

Le député qui est par ailleurs le secrétaire départemental du Rdr à Vavoua ne décolérait pas, lorsque nous l’avons contacté vers 15h 30. Sa colère ne se fondait pas seulement sur l’objet de la démarche, mais sur la méthode. « Comment peut-on m’appeler au téléphone pour évoquer un sujet aussi important ? C’est toute la preuve du manque de respect que la direction a pour nous. Fort heureusement pour le doyen, j’ai du respect pour lui. Et au nom de cette considération, nous sommes convenus que je me rende chez lui demain (aujourd’hui, ndlr) », a-t-il argumenté. Malgré les insistances, le député s’est abstenu de décliner l’identité de celui qui l’a appelé. Il a juste commenté : « ce qui me fait rire, c’est que le doyen même fait partie des choix de la direction qui sont contestés. Un indépendant s’est déclaré contre lui. Au lieu de régler ce problème, il m’appelle pour me demander de me retirer ». Y a-t-il des chances que la requête de la direction aboutisse ? « Aucune. Je rencontrerai mon interlocuteur juste par respect. » Le député Mohamed Soukou alias Ben Souk a soutenu qu’il n’a pas encore été contacté. Cependant, il a révélé que des informations lui parviennent selon lesquelles une délégation sur place à Dabou se prépare à le rencontrer. Mais sa réponse est déjà prête : « ce sera non !»
L’initiative de la direction est récente et n’aurait commencé qu’en début de semaine. C’est la raison pour laquelle de nombreux cadres qui ont l’intention de ‘’défier’’ de grosses légumes désignés comme les candidats officiels de la formation ont indiqué n’avoir pas encore été appelés. D’autres préfèrent tout simplement ne pas en parler. Surtout que la direction du Rdr pourrait taper les récalcitrants là où cela fait mal, notamment en débarquant ceux qui occupent des postes ‘’juteux’’ dans l’administration et qui s’obstinent à faire le gros dos.

Bamba K. Inza

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment