Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3946 du 17/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Sport

Mohamed Koffi (Défenseur du Burkina) “Notre objectif, passer le premier tour”
Publié le jeudi 17 janvier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Depuis la 4e place à la CAN 1998 à Ouagadougou, le Burkina Faso n’a plus franchi le cap des matchs de poules. Une malédiction à laquelle le défenseur des Etalons, natif d’Abidjan, veut mettre fin. Le joueur de Petrojet en Egypte, croit aux chances du Burkina.

Le Patriote : Comment préparez-vous cette CAN 2013 ?

Mohamed Koffi : Nous la préparons dans la sérénité, le calme et le sérieux. Tout le monde se sent concerné par le travail.

LP : A quelques jours de votre entrée en compétition, quelle est l’ambiance au sein du groupe ?
MK : Je dirai que l’ambiance est très bonne au sein du groupe. On vit bien, il y a de la joie, de la concentration. Chaque joueur est content de se retrouver ainsi pour défendre le drapeau national. On a tous envie de faire quelque chose d’exceptionnelle et on travaille pour y arriver.

LP : Depuis 1998, le Burkina n’a plus franchi le cap des matchs de poule. Pour cette CAN 2013, quel est l’objectif prioritaire des Etalons ?
MK : Bien sûr ! Vous avez raison de l’évoquer car la générationaprès celle de 1998 n’a jamais franchi ce cap des matchs de poule. Pourtant cette générationprésente a des joueurs plus talentueux que la génération de 1998. Je crois que la différence est que nos grands frères jouaient avec le cœur pour ce drapeau vert-rouge-jaune. Nous aussi, nous avons tiré beaucoup de leçons après les deux échecs de 2010 et 2012. Notre objectif premier est de passer le premier tour. Et après prendre les matchs les uns après les autres.

LP : Vous êtes dans le groupe C avec le tenant du trophée, la Zambie, le Nigeria et l’Ethiopie. Croyez-vous aux chances du Burkina d’accéder au second tour ?

MK : Oui ! Nous croyons profondément en nous car on a des joueurs qu’il faut pour passer ce premier tour.

LP : Quel adversaire craignez-vous le plus dans ce groupe C?
MK : La Zambie, le Nigeria et l’Ethiopie ne nous effrayent pas. Nous ne craignons aucun adversaire. Quand tu vas en guerre, tu ne calcules plus ce mot peur. Voilà, je dirai c’est ça les Hommes intègres.

LP : Vous débutez par le Nigeria le 21 janvier à Nelspruit. Dans quel état d’esprit aborde-t-on une telle rencontre ?
MK : Nous savons que le Nigeria est une grande nation de football mais cela ne nous effraie pas. Ils sont costauds mais ils n’ont pas été à la dernière CAN. Donc, c’est une nation comme toutes les autres. Voilà pourquoi depuis le 9 janvier, nous sommes arrivés à Nelspruit pour mieux nous adapter. On a déjà livré deux matchs amicaux contre le Niger (0-0) et l’équipe championne de Swaziland que nous avons battu (3-1). Demain 17 janvier, on jouera contre la Swaziland.

Par OG

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment