Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Art et Culture

Des journalistes s’engagent à une "couverture professionnelle" des élections
Publié le jeudi 17 janvier 2013  |  AIP




 Vos outils




Abidian, Une trentaine de journalistes de Côte d’Ivoire se sont engagés, mercredi à Abidjan, à assurer une "couverture professionnelle" des prochaines élections régionales et municipales, ainsi que les législatives partielles du 3 février, promettant s’en tenir au "respect strict des règles d’éthique et de déontologie qui régissent leur métier".
"Les participants s’engagent à assurer une couverture professionnelle du scrutin législatif partiel et des élections locales à venir, afin de contribuer au processus de réconciliation nationale en cours en Côte d’Ivoire", ont déclaré ces journalistes au terme d’un atelier sur le thème " Rôle et responsabilités des médias en période électorale", initié à leur intention par l’ONG internationale ERIS au centre de recherche et d’action pour la paix (CERAP).
Cette formation a également bénéficié du soutien financier de l’Union européenne (UE), relève-t-on.
Les participants se sont également engagés à "respecter, dans le cadre de ces prochaines élections, les clauses de la plateforme de collaboration conclue entre la Commission électorale indépendante (CEI) et les professionnels des médias de février 2008", et recommandent à l’Etat ivoirien de se définir un cadre juridiques clair consacré à la couverture des élections par les médias.
"Je souhaite que la bonne entente entre les journalistes ivoiriens se traduise davantage dans leurs différents organes ; ces élections seront cruciales non seulement pour la désignation de nouvelles autorités au plan locales, mais aussi pour le redémarrage de la Côte d’Ivoire après la crise", a déclaré le chef de projet d’ERIS, Serges Bailly, au terme de l’atelier.
Elise Hadman de la délégation de l’Union européenne en Côte d’Ivoire a pour sa part assuré que l’appui de son institution à la reconstruction et réconciliation en Côte d’Ivoire "passe également par un appui à la presse, car, a-t-elle poursuivi, sans medias responsable, il ne peut y avoir de réconciliation". "Restez professionnels quel que soit les évènements" durant cette période électorale, a-t-elle conseillez aux journalistes.

(AIP)
tm

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment