Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3947 du 18/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

Cérémonie de présentation de vœux au Ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko : “2013 doit marquer un vrai tournant pour tous”
Publié le vendredi 18 janvier 2013  |  Le Patriote


Nouvel
© Abidjan.net par Atapointe
Nouvel an: le ministre Hamed Bakayoko reçoit les voeux de ses collaborateurs
Jeudi 17 Janvier 2013. Plateau. Cabinet du Ministre d`Etat, Ministre de l`Interieur et de la Sécurité. Le ministre de l`intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko a reçu les voeux de ses collaborateurs



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Cérémonie sympathique. Engagements fermes de changement d’attitude et de persévérance dans le travail. Jeudi au cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité à Abidjan-Plateau, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de vœux de nouvel an, le corps préfectoral, la Police et les collectivités électorales se sont engagés pour une année 2013 réussie. Quand le ministre d’Etat Hamed Bakayoko les engageait à faire plus car l’Etat fera encore mieux pour leurs conditions de vie et de travail. «Vous vous dressez en grand artisan des profondes mutations à la Police Nationale. Vous avez rééquipé la Police», a congratulé le Contrôleur général Brindou Mbia, directeur général de la Police. Puis de citer de grandes actions comme les dons de véhicules, la réhabilitation des Commissariats, le retour du siège d’Interpol, les nouvelles tenues, etc. De l’avis de ce Général de Police, il est certain que Hamed Bakayoko « a déjà rélevé plusieurs grands défis ». C’est pourquoi, il s’est engagé au nom de ces troupes à ne pas faillir en cette année 2013. « La Police vous remercie et s’engage à accomplir sa mission avec professionnalisme, civisme et dans le plus grand respect de sa déontologie et des droits de l’Homme », a déclaré le directeur général de la Police.

« Hamed Bakayoko a déjà rélevé plusieurs grands défis »

Sans toutefois oublier quelques doléances comme les baux policiers et la réhabilitation des casernes d’unité d’intervention. Au nom des siens, Amani Ipou, Directeur de l’Administration du Territoire, a estimé que son département « est au centre d’un faisceau d’initiative sans précédents ». Il a noté de « grandes avancées » dans le processus de décentralisation et aussi dans les conditions de vie et de travail du Corps préfectoral. C’est entre autres pour ces raisons qu’Amani Ipou affirme que le Corps préfectoral «sera aux côtés du ministre d’Etat pour les grands défis de 2013 ». Des défis qui comprennent bien entendu aussi quelques doléances à satisfaire. Mais déjà, ils sont, corps préfectoral, Policiers et collectivités fiers de faire partie de la grande famille du ministère de l’Intérieur.
C’est en effet parés de leurs plus beaux costumes pour les uns et de leurs plus beaux uniformes pour les autres qu’ils étaient à cette cérémonie. Chacun, sourire aux lèvres, est passé personnellement dire ses vœux au Ministre d’Etat Hamed Bakayoko. Un « esprit de fraternité et de famille » que le Ministre d’Etat espère voir perdurer dans son département. Mais avant, il a demandé une minute de silence pour les victimes du drame 31 décembre dernier. Sans s’engager sur les enquêtes en cours, il a insisté que « ce drame doit nous interpeler sur nos responsabilités et nous engager à tirer toutes les leçons pour l’avenir afin d’éviter de tels événements ». Et plus, cela le conforte qu’il faut « renforcer les forces de sécurité ». Pour lui, il est indéniable que « 2013 doit marquer un vrai tournant pour tous », la Police, le Corps préfectoral, l’Administration et la Côte d’Ivoire toute entière. « Les temps ont changé, il faut aussi changer d’attitude », a plaidé le ministre d’Etat. De son avis, il faut inlassablement « lutter contre le laxisme, le laisser-aller (…) un mal qui empêche d’accélérer les reformes ». En un mot, il a appelé à plus de responsabilité de la part de chacun. S’adressant directement au Directeur général de la Police, il a dit qu’il est « un homme sérieux et travailleur ». Cependant, il lui demande « plus de résultats ». « Ceux qui ne travaillent pas seront sanctionnés, ceux qui travaillent seront encouragés », lui a-t-il rappelé. Pour Hamed Bakayoko, il faut accompagner les efforts du Chef du Chef de l’Etat pour faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent. « Cela est possible, si chacun fait sa part », a insisté le ministre d’Etat. Et de son avis, l’Etat fait déjà sa part et fera « deux à trois fois plus cette année 2013 ».
KIGBAFORY Inza

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment