Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4321 du 18/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Querelle de leadership au Pdci Arthur Aloco tire sur Ahoussou Kouadio
Publié le vendredi 18 janvier 2013  |  Notre Voie


Politique/PDCI:
© Abidjan.net par Atapointe
Politique/PDCI: Arthur Aloco, candidat aux elections regionales dans le Bélier face à la presse
Jeudi 17 Janvier 2012.Treichville Zone 3. Le candidat aux elections regionales dans le Belier, opposé au 1er ministre Ahoussou Jeannot fait le point de la situation politique au sein du PDCI dans la region.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Arthur Kouassi Aloco, cadre Pdci dans la région du Bélier, a tiré sur le Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio, hier, au cours d’une conférence, à vridi, en décriant l’attitude de ce dernier lors du choix de la tête de liste du parti pour les conseils régionaux. Il a accusé Ahoussou d’avoir « rusé » avec la décision du président Bédié. « Ce que nous pouvons dire, c’est que le Premier ministre Ahoussou Kouadio a rusé avec la décision du président Bédié… Il avait conscience que le Pdci ne reviendrait pas sur sa décision, d’une part, et, d’autre part, il se disait que nous n’aurions plus la possibilité de déposer une liste concurrente », a-t-il déclaré. Arthur Kouassi Aloco a dénoncé non seulement une attitude incorrecte, mais, surtout, une « désobéissance » vis-à-vis du président Henri Konan Bédié.
Il a expliqué que, pour régler le différend qui l’oppose au Premier ministre Jeannot Ahoussou, le président du Pdci avait trouvé un compromis en proposant que Jeannot Ahoussou soit tête de liste, et lui premier vice-président. Mais, pour des raisons qu’il ignore, Jeannot Ahoussou Kouadio a pris sur lui de faire autre chose. « Il m’a dit qu’il est tête de liste, et que c’est à lui qu’il revient de choisir les membres de la liste qu’il conduit », a-t-il soutenu. En conséquence, le cadre du Pdci a annoncé qu’il sera lui-même candidat pour les régionales. « Comme vous le constatez, nous avons obéi au président Bédié. Cependant l’attitude du Premier ministre Ahoussou ne nous laisse pas d’autre choix que de prendre nos responsabilités. C’est pourquoi nous avons pris la décision de déposer la candidature de la liste que nous avions constituée et que nous nous apprêtions à fondre dans une liste commune », a avancé Arthur Kouassi Aloco.
Le conférencier a dénoncé les manigances pour imposer la candidature du Premier ministre, alors qu’au départ, il n’était pas prévu. « Nous refusons que notre région soit prise en otage par des politiciens en quête perpétuelle de promotion personnelle dans le cadre d’enjeux politiques futurs ou de réconfort moral », a-t-il affirmé. Arthur Aloco a souligné que les motivations qui soutiennent la candidature de Jeannot Ahoussou au conseil régional ne tiennent plus. Ce d’autant plus qu’il a trouvé un point de chute : il est désormais ministre d’Etat. « Il y a un cumul de postes… une incompatibilité entre les fonctions de président de conseil régional et ministre », a-t-il dit.
La descente aux enfers continue donc pour Ahoussou Kouadio. Viré de la Primature par Alassane Ouattara, il fait face aujourd’hui à une défiance terrible des militants Pdci qui ne veulent pas subir son diktat. Jusqu’où arrivera-t-il ?

César Ebrokié

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment