Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Afrique

Mali : La CEDEAO vise la "libération totale" et la "stabilisation politique"
Publié le vendredi 18 janvier 2013  |  AIP




 Vos outils




Abidjan - Les opérations militaires en cours au nord Mali devraient aboutir à la "libération totale" et la "stabilisation politique" du pays, a déclaré vendredi à Abidjan, le président du Conseil de médiation et de sécurité la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Charles Koffi Diby, également ministre ivoirien des Affaires étrangères.

L’évolution de la situation au Mali doit aboutir à "la libération totale du nord du Mali, la stabilisation politique du Mali, à travers l’organisation des prochaines élections et l’éradication du fléau que constitue le terrorisme dans la zone sahélo-saharienne", a déclaré M. Diby, à l’ouverture d’une réunion de ce Conseil, regroupant les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres de la CEDEAO.

Ce sommet censé préparer une réunion des chefs d’Etat de la CEDEAO prévue samedi à Abidjan, devrait également permettre aux participants d’"envisager tous les scénarios, et "en conséquence nous préparer à toutes les éventualités et à la nature même de cette guerre", a situé le chef de la diplomatie ivoirienne.

Quelques 3300 soldats des pays d’Afrique de l’Ouest devraient être déployés dans les jours à venir au Mali, en appui aux militaires Français et maliens engagés depuis ces derniers jours dans une opération de libération du nord-Mali, aux mains d’islamistes armées depuis près d’un an.

Une centaine de soldats togolais et de nigérians, sont arrivés jeudi soir à Bamako, constituant les premiers éléments de la force d`intervention ouest-africaine (MISMA). Quelques 2.000 membres de cette force doivent être déployés d`ici le 26 janvier

L’armée Française a procédé la semaine dernière par des frappes aériennes pour stopper une avancée des djihadistes vers le sud du Pays. Ces derniers ont été successivement chassés de la ville stratégique de Koonan et celle de Diabali à l’ouest.

Plus de 1.400 soldats français, des avions et des hélicoptères de combat, sont désormais déployés au Mali.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment