Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2265 du 19/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Présumé mandat d’arrêt contre Blé Goudé : la Cpi clarifie sa position
Publié le samedi 19 janvier 2013  |  Nord-Sud


Charles
© AFP
Charles Blé Goudé


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Charles Blé Goudé arrêté jeudi, une opinion nationale s’est interrogée si cette interpellation l’avait été dans le cadre d’un mandat d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (Cpi). Interrogée, hier, cette haute juridiction sise à La Haye (aux Pays-Bas) a apporté une suite à cette interrogation. C’est l’Unité des affaires publiques en charge de la Cpi qui répond : « nous n’avons pas d’informations sur ces développements. S‘il y avait des développements publics relatifs à la Cour, nous vous informerions par communiqué de presse ». Sans plus. Relancée pour savoir si la Cpi a pu tenir au secret un mandat contre ce proche de Laurent Gbagbo, l’Unité n’a donné aucune suite.

Toutefois, le porte-parole de la Cpi avait réagi sur le sujet au mois de mai dernier. «Les juges (de la Cpi) ont délivré un mandat d’arrêt dans le cadre de la situation en Côte d’Ivoire, celui à l’encontre de M. Laurent Gbagbo. Ni les juges, ni le procureur n’ont indiqué qu’il y avait d’autres décisions ou demandes pour délivrance de mandats d’arrêt à l’encontre d’autres personnes », situait Fadi el Abdallah. Mais de mai à ce jour, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Cependant, à Abidjan, il est clair que l’ancien procureur de la République, Simplice Kouadio Koffi, avait lancé un mandat d’arrêt contre Charles Blé Goudé et certaines personnalités proches de l’ancien régime. « Des mandats d`arrêt ont été décernés contre des suspects en fuite. Il s`agit notamment, avait-il nommément cité, de MM. Blé Goudé Charles, Attey Philippe, Koudou Kessié Raymond, ambassadeur en Israël et de Ahoua Don Mello, ex-porte-parole du gouvernement de Laurent Gbagbo ». Dans le cadre de la coopération juridique inter-Etats, les autorités ivoiriennes peuvent attendre l’effectivité du mandat d’emmener qu’elles ont émis mi-2012.

Bidi Ignace

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment