Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Économie

Plus de 700 milliards FCFA à mobiliser par le Trésor en 2013
Publié le dimanche 20 janvier 2013  |  AIP


1ère
© Ivoire-Presse par FN
1ère phase de l’emprunt obligataire 2012-2015: le Directeur Général du Trésor, M. Koné Adama face à la presse
Lundi 4 juin 2012. Abidjan. Immeuble du Tresor, au Plateau, salle Oumar Diarra. Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Koné Adama anime un point de presse. L’objectif de l`emprunt obligataire du 22 Avril au 23 Mai a été atteint à hauteur de 71,945 milliard de Franc CFA


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan – Le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique s’est engagé à mobiliser quelque 760 milliards de FCFA, au titre de l’année 2013, afin d’œuvrer au financement des investissements du gouvernement, estimé à 7,5% du PIB contre 5,3% en 2012.

"Nous nous engageons à jouer pleinement notre partition dans l’atteinte des objectifs qui nous sont fixés", a déclaré Koné Adama, lors de la visite du ministre auprès du premier ministre chargé de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba dans les services sous tutelle.

Rappelant qu’il revient aux régies financières de mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre du Plan national de développement (PND), le DG entend renforcer les actions du Trésor sur les marchés monétaires et financiers en vue de réaliser des investissements prévus par l’Etat.

Koné Adama a également annoncé la poursuite de l’identification des recettes non fiscales au sein des ministères sectoriels en vue d’inscrire leur perception dans un cadre légal et réglementaire.

En attendant, le premier responsable du Trésor public ivoirien va procéder à l’élaboration d’une stratégie de rationalisation des paiements des dépenses publiques ainsi qu’à la régularisation des arriérés vis-à-vis des banques, assurances et établissements financiers en privilégiant les instruments du marché.

Tout cela ne pourra se faire qu’après la finalisation du plan d’apurement des arriérés intérieurs de l’Etat basée sur les résultats de l’audit et veiller à la non-accumulation de nouveaux arriérés intérieurs.

"L’enjeu est de taille et les défis nombreux", a indiqué M. Koné Adama tout en comptant sur l’appui du ministre.

Félicitant les responsables du Trésor public pour leurs efforts en matière de communication, Mme Nialé Kaba a exhorté cette "institution stratégique dans l’appareil économique de l’Etat" à jouer pleinement son rôle dans le nouvel environnement économique de la Côte d’Ivoire.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment