Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Poste de Côte d’Ivoire : Augmentation des coûts des boîtes postales
Publié le lundi 21 janvier 2013  |  Le Nouveau Consommateur Hebdo


Roxane
© Le Nouveau Consommateur Hebdo par DR
Roxane Tano, présidente de l’Association des Usagers de la Poste des Techniques de l’Information et de la Communication (AUPTIC).


 Vos outils




Encore une autre surprise désagréable pour les Consommateurs. Après le gaz et le carburant, ce sont les boîtes postales qui voient leur coût en hausse. Ici également, la Poste de Cote d’Ivoire a procédé par l’effet de surprise. Tous les usagers ont reçu l’information en allant prendre des courriers dans leur boîte. Ainsi, au niveau des particuliers, le coût de la boîte postale passe-t-il de 12 mille frs à 20 mille frs et certaines ONG ou associations devront débourser désormais 50 mille frs par an au lieu de 36 mille frs l’an. Suite à cette information, Roxane Tano, présidente de l’Association des Usagers de la Poste des Techniques de l’Information et de la Communication (AUPTIC), est montée au créneau pour dénoncer cette énième augmentation. Elle s’écrie : « L’augmentation des prix des bouteilles de gaz butane domestique est tombée comme un coup de massue sur la tête des Consommateurs. Non encore remis de cette décision qui impacte négativement leur pouvoir d’achat et les enfonce davantage dans la misère, voici que la hausse du coût de l’abonnement postal vient aggraver leur situation déjà fragile». La présidente de l’AUPTIC se dit indignée et s’interroge sur l’opportunité d’une telle augmentation « Cette hausse de tarif ne se justifie pas, vue qu’aucune plus-value sur les services postaux ou investissement, en vue de l’amélioration des prestations, n’est entrepris par la poste pour satisfaire les Consommateurs ». Roxane Tano estime que le ministère de la Poste et des TIC devrait plutôt s’atteler à engager les nombreuses réformes promises aux ivoiriens dans le secteur de la poste nationale qui se meurt. Et d’avertir la Poste de Côte d’Ivoire: « Je ne pense pas que de telles augmentations faites sans communication ni justificatif préalables peuvent concourir à la politique de revitalisation de la poste parce qu’elles se font au détriment des usagers. Une telle décision ne peut que contribuer à diminuer de façon drastique le nombre d’abonnés ; vue la cherté d’acquisition d’une adresse postale » déplore-t-elle. La première responsable des usagers de la poste de Côte d’Ivoire suggère aux autorités en charge de ce dossier de réfléchir à des mesures qui améliorent la qualité des services offerts aux usagers et non des mesures qui les éloigneraient davantage du service postal. Car, dira-t-elle, « La poste de Côte d’Ivoire doit travailler pour nous et non contre nous ». Enfin, Roxane Tano demande aux usagers de la poste de se mobiliser et rester à l’écoute de l’AUPTIC, pour la conduite à tenir. Une audience sera demandée aux premières autorités de la Poste pour leur faire des propositions n’exigeant pas une hausse des tarifs. Affaire à suivre.

Samuel Guelah

Photo légende :Roxane Tano, Présidente de l’AUPTIC (Ph: LNCH)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment