Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Afrique

Guerre au Mali - La Cedeao décrète l’assaut final contre les djihadistes
Publié le lundi 21 janvier 2013  |  Le Democrate


Ouverture
© Présidence par Seibou T
Ouverture du Sommet des chefs d`Etat de la CEDEAO
Samedi 19 janvier 2013. Abidjan.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les chefs d'Etat de la Cedeao ont signé l'ordre de déploiement de la Misma, la force internationale de soutien au Mali. C'est donc la première fois qu'est confirmée la force, qui sera dirigée par un général nigérian. Certes, rien de concret n'a été dévoilé sur le huis clos des dirigeants ouest-africains réunis pour la dixième fois en dix mois pour se pencher sur la situation malienne. Mais, les chefs d’Etat ont toutefois réaffirmé leur détermination à accompagner le Mali dans la résolution de la crise sécuritaire et institutionnelle. Le président Ouattara et ses pairs, ont aussi exprimé leur gratitude à la France, représentée à ces assises, par son ministre des Affaires étrangères, pour avoir déclenché les opérations qui ont permis de contenir la progression des terroristes vers le sud du Mali. Laurent Fabius a souligné que la Misma devait se déployer « le plus vite possible » au Mali. Selon lui, l'opération française engagée le 11 janvier « n'a pas vocation à se substituer à l'action de cette force ». Cette force internationale, d’environ 3500 hommes, n'est pas encore financée, et c'est peut-être l'une des raisons de l'inertie des pays de la Cedeao, pour une force dont l'idée émane de ces mêmes dirigeants africains. Les intentions maintes fois affichées lors des conférences des chefs d'Etat ouest-africains n'ont jamais été mises en application. L'idée a fini par évoluer vers une force internationale, d’où la présence du président tchadien, Idriss Deby aux cotés de ses pairs de la Cedeao. Une meilleure façon d'impliquer les bailleurs de fonds. Les yeux sont désormais rivés sur la conférence des donateurs pour le financement de la Misma, prévue le 29 janvier au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba.

T.Guy

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment