Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2742 du 21/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Sport

Groupe C - L’Ethiopie défie la Zambie
Publié le lundi 21 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Après 30 ans d’absence à une phase finale de Coupe d’ Afrique des Nations, l’Ethiopie retrouve la compétition majeure d’Afrique. Les Walya (Bouquetin d'Abyssinie) affronteront, le champion en titre, les Chipolopolos de la Zambie, aujourd’hui au Mbombela Stadium de Nelspruit pour le compte de la 1ère journée du groupe C. Comme le Cap- Vert qui a tenu en échec, le pays organisateur et réussi son entrée, les Ethiopiens rêvent de créer la surprise dans cette poule et faire douter les Zambiens dès l’entame de la compétition. Un véritable défie que lance le sélectionneur Sewnet Bishaw à Hervé Renard, coach de la Zambie. «Si nous retrouvons l’élite, c’est le résultat d’un travail acharné, d’une grande discipline et d’une grosse volonté. Nous voulons profiter de ces vertus nouvelles pour essayer de tirer notre épingle du jeu », a déclaré le sélectionneur Sewnet Bishaw. Composée en majorité de joueurs évoluant dans le championnat national, les Walya ont un effectif homogène. Ce qui fait sans doute la force de cette sélection. Toutefois, ils devront se méfier des coéquipiers de Felix Katango qui ont le devoir avec leur statut de réussir leur entrée. Même si Hervé Renard veut jouer la carte de la prudence et de l’humilité. «L'Ethiopie est avec le Cap Vert l’une des deux grandes inconnues du tournoi. Elle revient sur la scène continentale après trois décennies d’absence. Elle a donc beaucoup à prouver et sera hyper-motivée. Vous savez, on n’arrive jamais en phase finale par hasard. Elle a éliminé le Soudan qui était arrivé en quart de finale l’an dernier et que nous avions d’ailleurs battu pour entrer en demi-finale», a souligné le meilleur sélectionneur d’Afrique. Qui comme à ses habitudes, a savamment préparé une recette pour freiner les ambitions des Ethiopiens dans cette rencontre. L’autre attraction de cette poule, est la confrontation entre le Nigeria et le Burkina Faso. Un duel ouest-africain qui se déroulera sous le coup de 18 heures toujours au Mbombela Stadium de Nelspruit. Absent lors de la 28e édition de la Can, Joseph Yobo, John Obi Mikel et Victor Moses savent qu’ils ont un grand coup à jouer dans cette Can sud-africaine. Mais ils devront venir à bout des Etalons du Burkina Faso conduits par Alain Traoré.
K.Ange

4
Poule B / Ghana – RD Congo
Les blacks Stars butent devant les Léopards
La première rencontre de la poule B de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2013) s’est soldée par un match nul entre le Ghana et la République Démocratique du Congo (RDC) (2-2). C’était au stade Nelson Mandela Bay de Port Elizabeth, le dimanche 20 janvier 2013. Contrairement aux matchs de la poule A où aucun but n’a été inscrit, les poulains de James Appiah (Sélectionneur ghanéen) et de Claude le Roy (Selectionneur de la RDC), ont marqué les quatre (4) premiers buts de la CAN 2013. Durant 90 minutes, c’est un jeu de football académique accéléré et une bonne prestation technique et collective que les deux formations ont livré aux spectateurs. Les 39e premières minute de la première mi-temps ont été meublées par plusieurs occasions nettes de buts, avec la frappe du Congolais Lualua à la 13è minutes et celle du Ghanéen Assamoah Gyan à la 30è minute qui ne trouveront pas le chemin des filets. A la 40e minute, suite à une majestueuse passe de Kwadwo Assomoah, Emmanuel Agyemang Badu, milieu de terrain de l’équipe ghanéenne, inscrit le premier but de la rencontre. De retour des vestiaires, les Ghanéens vont prendre de l’avance, avec une superbe reprise de tête du milieu de terrain de la Juventus de Turin, Kwadwo Assomoah à la 49e mn. Trésor Mputu à la 53e minute, après une percée fantastique, va réduire le score. Les congolais vont plus accélérer le jeu qui va se solder à la 67e par un penalty transformé par l’attaquant Dieumerci Mbokani.
OGD

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment