Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2742 du 21/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Art et Culture

Littérature / Kailcédra 2013 - Six établissements jury pour désigner le grand prix des Lettres
Publié le lundi 21 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan




 Vos outils




Kailcédra, le grand prix des Lettres revient après six (6) ans d’arrêt. Après deux (2) éditions remportées par Koffi Kwahulé (2006) et Angèle Gnonsoa (2007), l’initiateur du prix, (enseignant, journaliste et écrivain) Michel Alex Kipré innove avec un jury de jouvence pour la troisième édition de Kailcédra. Des établissements jury auront à désigner le Kailcédra 2013. Ayant été influencé, dit-il, par le Prix Goncourt à Rennes, «il fallait s’occuper des plus petits qui doivent contribuer à former cette population de lecteurs». En présence le vendredi 18 janvier, de responsables d’établissements, d’écrivains, des éditeurs, à Hec Cocody, le journaliste-écrivain Michel Alex Kipré a expliqué et donné le contenu de cette 3è édition organisée au lendemain de l’année (2012) du livre. «Nous avons des salons (du livre) mais, nous sommes déficitaires au niveau de la population qui lit. C’est cette population que nous voulons agrandir», a dit l’initiateur du Kailcédra, Grand prix des Lettres.
Le jury de jouvence est composé de six (6) établissements qui ont chacun reçu les six (6) livres en compétition. Les élèves auront à les lire de façon tournante (en deux mois) et désigner deux d’entre eux qui auront la charge de défendre le livre qu’aura choisi leur établissement. Une commission qualifiante composée de cinq (5) bénévoles (un membre de l’Ascad, un sociologue, un écrivain, un mécène et un directeur d’établissement) recevra de chaque établissement, un rapport succinct des six livres qui sera présenté le 9 mars prochain, date de la proclamation des résultats. Dans ce rapport, les établissements jury décriront leur atmosphère de travail, mentionneront leur souhait et feront des suggestions sur le prix. Michel Alex Kipré qui ne veut pas que «lire soit pour les enfants une corvée», veut créer avec eux un climat de convivialité autour du livre. «On veut sortir le livre du manuel scolaire et en proposer autre chose», souligne l’enseignant-journaliste Michel Alex Kipré qui invite à la création de clubs littéraires et de bibliothèques. Les livres en compétition sont ‘’Raison d’Etat’’ (André Silver Konan), ‘’Le sublime sacrifice’’ (François d’Assise N’da), ‘’La force de l’amitié’’ (Tenin Diabaté Touré), ‘’Le petit garçon qui peinait à parler’’ (Kajeem), ‘’La fille du fleuve’’ (Siagbé Detoh Charles), ‘’Godo ou l’éternel combat des femmes’’ (Bedi Holy) et ‘’La fille au grand cœur’’ (Camara Nangala).

Koné Saydoo

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment