Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Politique

La Côte d`ivoire participera à la guerre au Mali avec un ``bataillon logistique`` (Désiré Kadré Ouédraogo)
Publié le lundi 21 janvier 2013  |  Agence de Presse Africaine


Audiences
© Présidence par Aristide
Audiences du Chef de l’Etat: le Président Alassane Ouattara a reçu le président de la Commission de la CEDEAO, M. Désiré Kadré Ouédraogo
Mardi 17 avril 2012. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara a reçu le président de la Commission de la CEDEAO, M. Désiré Kadré Ouédraogo


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Burkinabé Désiré Kadré Ouédraogo, a révélé lundi à APA que la Côte d’Ivoire va fournir ‘’un bataillon logistique’’ pour la reconquête du Nord malien, aux mains de groupes islamistes.

‘'La Côte d'Ivoire a décidé de contribuer à la MISMA avec un bataillon logistique'', a notamment indiqué M. Ou2draogo, relevant que cette participation de la Côte d'Ivoire sera très ‘'précieuse''.

‘'Un bataillon logistique, ça veut dire ce que ça veut dire'', a ajouté M. Ouédraogo interrogé sur le contenu de ce ‘'bataillon logistique''.

Dans le jargon militaire, un bataillon équivaut à quelques 500 soldats.

Des sources militaires avaient préalablement annoncé la non participation de la Côte d'Ivoire au plan militaire à la MISMA dans un contexte où le pays reste fragile après sa violente crise postélectorale qui a fait 3000 morts de décembre 2010 à avril 2011.

Les Chefs d'Etat et de gouvernement ont entériné samedi la nomination du général de division Shehu Usman Abdulkadir (Nigeria) et du général de brigade Yayé Garba (Niger) comme commandant de la force et comandant adjoint de la MISMA.

La conférence avait également salué la ‘'promptitude'' avec laquelle le Burkina, le Niger, le Nigeria, le Togo ont pré-positionné leur contingent pour le déploiement urgent au Mali.

Le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Libéria, le Ghana, le Sénégal et la Sierra Leone ont décidé, selon le communiqué final de ce sommet extraordinaire, de contribuer au déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA).



LS/cat/APA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment