Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3951 du 23/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Art et Culture

Les grands débats de Fraternité-Matin - La coopération Sud-Sud passée au scanner
Publié le mercredi 23 janvier 2013  |  Le Patriote




 Vos outils




Pas d’inquiétudes à se faire. Les relations entre les pays subsahariens et ceux situés au Nord du continent africain demeurent solides et se renforcent d’avantage après les printemps arabes. Hier, en effet, le plus vieux quotidien de la Côte d’Ivoire, Fraternité Matin, au cours de la 3è édition de ses grands rendez-vous a permis aux ambassadeurs du royaume du Maroc, de la Tunisie et de la Lybie de passer au scanner les liens entre les pays arabes et les autres pays africains en général et la Côte d’Ivoire en particulier. Les diplomates accrédités en Côte d’Ivoire ont convenu, à l’hôtel Ivoire, que le couple Afrique du Nord-Afrique subsaharienne se porte mieux. «Les printemps arabes n’ont pas eu d’incidents sur les solides relations qui existent entre notre pays, le Maroc et le reste de l’Afrique. Le président ivoirien, Alassane Ouattara lors de la dernière session extraordinaire de la CEDEAO, a demandé une coopération étroite avec le Maghreb. C’est dans cette logique que nous sommes. Et cela est visible avec la politique que nous avons adopté vis-à-vis du contient», a souligné le patron de la diplomatie marocaine sur les bords de la lagune ébrié, SEM Hamed Fouazi. Selon lui, son pays, en outre, ?uvre au renforcement de ses relations commerciales, diplomatiques, politiques et culturelles avec les autres pays de l’Afrique et surtout au partage de ses expériences de développement marqué par l’octroi de bourses d’études aux étudiants de plusieurs pays pour suivre une formation dans les universités marocaines. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, les milieux d’affaires sont encouragés à visiter les marchés africains en vue d’y investir. La Lybie, la Tunisie ne dérobent pas à cette règle d’amitié, de coopération avec les autres pays d’Afrique, léguée par les pères fondateurs. Cependant, selon les intervenants, des freins plombent parfois l’évolution des liens pour une Afrique complètement unie et émergente. Des ébauches de solutions, notamment, la réalisation de projets d’intégration, en matière de transports, de commerce, de santé et de formation, ont été avancées pour juguler les difficultés. Pour le directeur général de Fraternité-Matin, Venance Konan, il importe de se mettre ensemble pour être plus forts et pour que l’Afrique ait une voix sur la scène internationale.

Lacina Ouattra

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment