Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3951 du 23/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Sport

Côte d’Ivoire-Togo (2-1) - Les Eléphants peinent mais gagnent
Publié le mercredi 23 janvier 2013  |  Le Patriote


CAN
© AFP par DR
CAN 2013/Groupe D : Les Elephants affrontent les Eperviers du Togo
Mardi 22 janvier 2013. Rustenburg. La Côte d`Ivoire réussi son entrée dans cette CAN en venant difficilement à bout du Togo (2-1)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Il a fallu attendre les derniers instants de ce premier match de la poule D pour voir les Eléphants Ivoiriens se sortir d’une bien mauvaise situation. Accrochés par les Eperviers togolais jusqu’à la 88ième, les pachydermes s’en sont finalement remis au talent individuel d’un Yaya Touré (buteur et passeur) sur un coup franc magistralement bien exécuté pour Gervinho. L’homme du match, selon la CAF, double la mise pour la Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens ne pouvaient pas mieux commencer cette 29ième édition de la CAN Orange Afrique du Sud 2013. Surtout que dès l’entame, Emmanuel Adebayor (1’), sur une perte de balle de Kolo Touré, n’est pas loin de refroidir les nombreux supporteurs ivoiriens dans un stade où, seules leurs voix comptaient. Mais Barry Copa, dans un réflexe de chat, chipe le cuir à l’attaquant togolais. Le jeu est peu plaisant mais progressivement la Côte d’Ivoire tente de faire valoir sa suprématie. Le Togo ne l’entend pas de cette oreille. Mais sur une perte de balle de la défense, Gervinho déboule sur le côté droit et met sur orbite Yaya Touré. Le Citizen ajuste Agassa Kossi (1-0). Après huit minutes, les Eléphants tiennent le bon bout. Toutefois, leur football laisse à désirer. Max Gradel est dans un jour sans. Didier Drogba, privé de ballon, est transparent malgré quelques appels. Les soldats de Sabri Lamouchi paraissent lourds, empruntés et épuisés. Ils sont absents aux duels, et ne récupèrent pas les seconds ballons. S’ils ne laissent la latitude du jeu aux Eperviers de Didier Six qui n’en demandent pas mieux. Et l’égalisation à la 45ième minute est une juste récompense pour cette formation qui ne s’est pas laissé distraire par la pléiade de stars en face. Sur un corner qui traverse la défense comme un couteau dans du beurre, Ayité Jonathan n’a aucun mal à battre Copa. La deuxième période des Eléphants est plus joueuse mais le manque d’automatisme pénalise les protégés de Sabri Lamouchi qui se voit obliger de procéder à quelques changements. Persuadé certainement que l’issue de cette rencontre aura son pesant d’or dans la suite de la compétition. Il sort Max Gradel pour Kalou Salomon. Et Ya Konan Didier pour Tioté. Si le premier apporte des solutions sur le front de l’attaque avec sa percussion, le second est loin de son niveau habituel. A l’image de toute l’équipe, il semble fatigué. Finalement, Lamouchi jette dans le bain, Bony Wilfried. Il a le courage de sortir Didier Drogba qui n’est pas dans un grand soir. Rien n’y fit. Le jeu des Ivoiriens est toujours fade. Et la défense continue de donner des sueurs froides. Toutefois, Tiéné Siaka sur le côté gauche réussit quelques montées. Contrairement à son pendant, Eboué très souvent pris de vitesse dans son propre camp. Yaya Touré a la balle du KO mais cette fois, Agassa Kossi est à la parade. Il faut finalement s’en remettre à un coup de pied arrêté. Yaya lève magistralement un ballon sur lequel Kossi se déchire. Gervinho à l’affût délivre tout un peuple. Mais cette victoire est aussi au bout des gants de Copa qui, dans les dernières secondes, a dû s’employer pour détourner un ballon qui filait dans ses buts. Ça y est, le signe indien qui faisait que depuis deux CAN la Côte d’Ivoire n’arrivait pas à battre le Togo est vaincu. Les Eléphants de Sabri Lamouchi s’imposent et empochent trois précieux points qui dégagent déjà l’horizon du second tour. Cependant, il faut reconnaître que ce fut laborieux. Pas parce qu’en face il y avait une extraordinaire équipe togolaise. Mais, parce que les pachydermes n’ont jamais su jouer à leur vrai niveau. Les nombreuses pertes de balles, une défense hésitante, une attaque sans ballons et un milieu qui perd les duels sont autant d’imperfections qui doivent interpeller le sélectionneur national. En attendant que Sabri apporte des corrections, bravo aux Eléphants car ils ont réussi l’essentiel. On pourra leur pardonner la manière mais ils doivent déjà se projeter sur le prochain face à un adversaire aussi redoutable qu’est la Tunisie.
Koné Lassina (Envoyé spécial)

Résultats Groupe C
Côte d’Ivoire / Togo : 2-1
Tunisie / Algérie : 1-0
Aujourd’hui
15h : Afrique du Sud / Angola
18h : Cap Vert / Cap Vert

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment