Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 997 du 23/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Enseignement supérieur : L’ENS rend hommage aux pionniers de la formation
Publié le mercredi 23 janvier 2013  |  Le Mandat


Célébration:
© Ministères par FN
Célébration: Henriette Diabaté, Harris Mémel-Fotê, Rose-Marie Guiraud, Paul Akoto Yao... honorés par l`Ecole normale supérieure
Mardi 22 janvier 2013. Abidjan. Ecole normale supérieure (ENS). devant un parterre de personnalités, le Directeur général, Prof Valy Sidibé donne à ses amphis les noms des célébrités qui ont marqué la vie culturelle de la nation: Henriette Diabaté, Harris Mémel-Fotê, Rose-Marie Guiraud, Paul Akoto Yao, Prof Vacaba Touré...



Voir tout l'album photo
 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Une fois n’est pas coutume. Les enseignants pour une des rares fois, ont déserté les amphithéâtres pour assister à une cérémonie dont –ils étaient à l’honneur. Les maîtres du savoir ont été célébrés par les normaliens, hier mardi 22 janvier. Les disciples ont tenu à reconnaitre la valeur de leurs maîtres. C’était au cours d’une cérémonie d’hommage aux intellectuels et artistes de Côte d’Ivoire. Dans un français châtié avec des mots choisis, Pr Sibibé Valy, Directeur de l’Ecole Normale Superieur (ENS) a magnifié la grandeur des maîtres de la connaissance. « Plus que des modèles, vous êtes des icônes qui ont marqué notre existence. Nous sommes fiers d’avoir été votre étudiant, votre disciple. Votre rigueur scientifique, votre hargne au travail, votre goût acéré pour le perfectionnisme, votre ascétisme pour un Enseignement Supérieur dynamique et performant en Côte d’Ivoire ont ébloui plus d’un et ont fait fuir certains étudiants de notre génération. Mais ceux qui vous ont suivi, supporté au propre comme au figuré, sont ici et vous restent reconnaissants. Ils vous remercient de les avoir offerts une parcelle de votre immense savoir. Nous ne pouvons pas vous le payer », a –t-il signifié. La grande chancelière Henriette Dagri Diabagaté, marraine de la cérémonie, a soutenu les normaliens dans leur action de reconnaissance envers ceux qui leur ont inculpé le savoir. Pour elle, l’initiative visant à baptiser les amphithéâtres par le nom des illustres intellectuels est plus qu’une marque de reconnaissance. Selon elle, à travers ces actes, les normaliens pérennisent la mémoire de leur maître et immortalisent leurs œuvres. Au nom des récipiendaires, Pr Touré Vakaba dit Vakaba ENS a remercié les normaliens et le ministre Cissé Ibrahim Bacongo d’avoir sorti l’université de l’anonymat. Notons que 24 salles ont été rebaptisées au nom des maîtres. Désormais l’Ens compte des salles nommées Francis Vangah Wodié, Henriette Diabaté, etc.

F.T

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment