Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Un véhicule de produits prohibés et de contrebande intercepté à Yamoussoukro
Publié le jeudi 24 janvier 2013  |  AIP


Lutte
© Ministères par Gendarmerie nationale
Lutte contre la fraude: Importante saisie de cacao par la gendarmerie nationale
Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 juillet dernier, par un coup de fil anonyme, le préfet d’Aboisso est informé de la présence de deux camions chargés de fèves de cacao en direction du Ghana


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Yamoussoukro - Un camion, immatriculé 1594 FS 01, transportant une importante quantité de produits de contrebande et de comprimés prohibés a été intercepté par une coalition de policiers, gendarmes et de douaniers, a appris mercredi l’AIP auprès de la brigade routière de la ge
Yamoussoukro, 24 jan (AIP)-Un camion, immatriculé 1594 FS 01, transportant une importante quantité de produits de contrebande et de comprimés prohibés a été intercepté par une coalition de policiers, gendarmes et de douaniers, a appris mercredi l’AIP auprès de la brigade routière de la gendarmerie nationale à Yamoussoukro.
Le véhicule conduit par Traoré Vakaba, appartient à Diabaté Mamadou qui s’est présenté aux forces de l’ordre comme étudiant en Arabie Saoudite et ayant une résidence habituelle à Issia.
Ces produits qui seraient confiés au chauffeur par un certain Daouda pour le compte de Moussa devaient être livrés à Sinfra, ont expliqué les agents de l’ordre.
"Il s’agit de deux gros cartons de comprimés prohibés, de six cartons de pagnes de marque UTAGET en provenance de Guinée, de 12 colis de friperie, six glacières dans des cartons, un réfrigérateur à trois battants, un carton de pièces détachées de vélos, le tout en instance de dédouanement, mais soigneusement dissimulé derrière des fûts vides", a relaté l’adjoint au commandant de la brigade routière de la gendarmerie de Yamoussoukro, l’adjudant Pierre Kabran.
"Le véhicule est immobilisé ici, à la brigade, ainsi que le chauffeur retenu pour nécessité d’enquête. Les cartons de comprimés prohibés sont remis à la cellule anti-drogue de la gendarmerie pour incinération quand les marchandises de contrebande sont remises à la douane", a-t-il expliqué, ajoutant que les propriétaires des marchandises sont attendus, le propriétaire du véhicule gardé à vue dit être en contact régulier avec eux, a confié Pierre Kabran.
(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment