Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage


Toute l'actualite de la ville

 Autres articles

Comment

Région

Daloa : les acteurs éducatifs instruits sur les programmes d’enseignement recadrés
Publié le jeudi 24 janvier 2013  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Daloa – Le chef de cabinet du ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kouyaté Abdoulaye, a exhorté mardi les acteurs du système éducatif du Haut-Sassandra à mobiliser leurs énergies pour offrir à l’école ivoirienne des programmes cohérents, simples et accessibles à tous, en vue d’améliorer la qualité des enseignements et les résultats scolaires.
M. Kouyaté Abdoulaye qui conduisait une mission d’information et d’échanges autour des programmes éducatifs recadrés, a invité les enseignants à l’acceptation de la pédagogie dite "Approche par compétence" (APC) qui remplace désormais la "Formation par compétence" (FPC).

La mise en oeuvre de la réforme, en vigueur depuis 2002, a connu des difficultés qui ont impacté négativement les résultats scolaires, selon le collaborateur de la ministre Kandia Camara Kamissokro.

Le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique qui a pris en compte toutes les insuffisances de la nouvelle approche, a entrepris une opération de recadrage des programmes éducatifs, en élaborant, dit-on, des programmes conformes aux normes internationales, depuis la maternelle jusqu’à la classe de troisième, afin de relever substantiellement la qualité des enseignements.

Pour lui, l’instruction prépondérante et de premier ordre de Mme Kandia Kamara est de faire en sorte que ces nouveaux programmes en cours d’exécution dans les classes depuis le 17 septembre 2012 soient véritablement implantés dans toutes les écoles et établissements.
C’est à ce prix, a-t-il conclu, que le défi d’améliorer les résultats scolaires ou d’atteindre des taux de réussite d’environ 80% aux examens à grand tirage pourra être relevé, conformément au souhait de Mme la ministre.

Un exposé sur l’APC fait par le sous-directeur de la Formation continue, Fatogoma Coulibaly, a meublé principalement cette séance d’échanges avec les responsables et partenaires du monde éducatif de la région.

(AIP)
YY/kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment