Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage



 Autres articles

Comment

Société

Deux mois après la visite d’Ado dans le Zanzan : Le Gontougo satisfait, mais…
Publié le vendredi 25 janvier 2013  |  Le Democrate


Au
© Présidence par Aristide
Au terme de sa visite d`Etat dans le Zanzan: le Président Ouattara prend congé de ses hôtes
Samedi 1er décembre 2012. Bondoukou. Au terme de sa visite d`Etat dans le Zanzan, le Président Alassane Ouattara prend congé de ses hôtes


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

C’est au cours d’une conférence de presse animée mercredi dernier à Marcory, que Kouma Jean Baptiste, fils du Gontougo a dressé le bilant de la visite du chef de l’Etat dans le Zanzan. Il s’est déclaré satisfait de la tournée du président dans sa région. Cependant, il a émis quelques soucis. Comme le révèle sa déclaration liminaire à lire ci-dessous.

Chers amis de la presse, je vous remercie d’avoir répondu favorablement à cette invitation. Pour ma part, il s’agit de faire avec vous le tour d’horizon des réalités que vit le Goutougo ces derniers temps, puisse que le développement de cette région est une affaire de tous ses fils et filles sans distinction sociale et religieuse. A cet égard je salue la visite très fructueuse effectuée par le Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara et son épouse dans le Zanzan.

La région du Goutougo a été doublement soulagée par cette visite. D’abord au plan politique et social, cette visite a permis un rapprochement de tous les enfants de Goutougo raffermissant ainsi les liens de fraternité et de cohésion sociale. cela a largement contribué non seulement au processus de réconciliation nationale mais aussi et surtout à la politique du « vivre ensemble » prônée par le Chef de l’Etat.

Ensuite, au plan économique la région a bénéficié de plusieurs infrastructures dont la mise en place se fait progressivement. Il s’agit notamment de l’adduction en eau potable, de l’éclairage public et du réseau routier. Il convient par ailleurs de noter la confirmation du décret érigeant notre ancien cercle de l’Est en région baptisée « le Goutougo ». Cet outil de développement inédit à nous confiés par le Chef de l’Etat doit être utilisé à bon escient car c’est le moyen indiscutable pour sortir à jamais notre région de sa léthargie et de sa pauvreté chronique comme l’a bien souligné le Chef de l’Etat lui-même en déclarant que « le Goutougo est l’une des régions les plus pauvres de la Cote d’Ivoire ». A cet effet nous voudrions dès lors en appeler à la responsabilité et à la prise de conscience de nos parents, des cadres, des femmes et des jeunes pour que cet outil de développement soit confié à des personnes ayant une haute capacité et une grande expérience dans la gestion de la chose publique. Le Goutougo étant une région agricole et minéralière, le choix de ses dirigeants doit être conséquent. C’est à dire des gens animés de sagesse et d’expérience.

Nous devons surtout savoir que ce n’est pas la politique politicienne qui va développer notre région. Nous devons également faire attention aux diviseurs et aux distributeurs de billets de banque dans l’optique de corrompre des électeurs. Car si ces gens sont incompétents, nous finirons de dépenser leur argent qu’ils nous ont distribué et notre région restera toujours à la traine du développement. Nous avons besoin de dirigeants près à défendre notre région face à l’exploitation abusive de son sous sol et de ses matières premières .Les enjeux sont immenses c’est pourquoi nous avons besoin des gens qui parlent peu mais qui agissent plus pour la région plutôt que des gens qui agissent peu mais qui font trop de bruits. Ensemble allons donc au développement par l’entente, la solidarité et la paix.

Je vous remercie

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment