Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3295 du 25/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Fonction publique : Les secrétaires de Direction sur le pied de guerre
Publié le vendredi 25 janvier 2013  |  Le Nouveau Réveil




 Vos outils




3152 agents membres du Syndicat national des secrétaires de la Fonction publique de Côte d’Ivoire (Synasef-ci) sont gonflés à bloc. Cela a été exprimé par la secrétaire générale adjointe du Synasef-ci, Edoukou Marcelline, lors d’une assemblée extraordinaire à l’auditorium de la Caistab au Plateau le 23 janvier 2013 dans une salle archi-comble. Elle affirme avoir eu plusieurs rencontres avec l’ancien ministre de la Fonction publique, Hubert Oulaye, pour la prise en compte du décret portant sur leur profil de carrière avec effet financier.

Les négociations, selon Edoukou Marcelline, se sont poursuivies avec le ministre actuel de la Fonction publique, Gnamien Konan, grâce à l’intervention de Jeanne Peuhmond. En clair, le Synasef-ci, par la voix de son représentant, entend observer une grève illimitée à la japonaise à partir du 6 février 2013. Le préavis de grève déposé le 25 janvier dernier au ministère de la Fonction publique, avec ampliation dans d’autres ministères et institutions, comporte le mécontentement des sécretaires. «Nous sommes laissées-pour-compte. Au soir de notre carrière, nous ne voulons pas aller dans la misère. Parmi nous, certaines ont des maux de dos. Si nos patrons estiment qu’ils peuvent se passer de nous, que l’on nous oriente ailleurs. Un petit commis ou agent de bureau est souvent mieux payé que nous. Trop c’est trop ! Il faut que nous arrachions notre victoire. Levons-nous pour nous battre», a martelé Edoukou Marcelline, secrétaire générale adjointe du Synasef-ci.

Foumséké Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment