Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2745 du 25/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Économie

En visite de travail à Abidjan / Dorothy Hamachi Berry, Vice-présidente de la Sfi : ‘‘Nous contribuons au développement du secteur privé’’
Publié le vendredi 25 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Mme
© Autre presse par DR
Mme Dorothy Hamachi Berry, vice-présidente de la Société financière internationale (SFI)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dans le cadre du développement du secteur privé en Côte d’Ivoire, Dorothy Hamachi Berry, vice-présidente de la société financière internationale (SFI), par ailleurs chargée de l’administration des ressources humaines et de la communication, est sur les bords de la lagune Ebrié pour une visite de travail de deux jours. Le jeudi 24 janvier 2013, à son arrivée à l’Aéroport International Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouet, elle a dévoilé les raisons qui ont motivé son voyage. «La Côte d’Ivoire est une priorité pour la Banque mondiale et la SFI (Ndlr structure du groupe de la Banque Mondiale) dont la mission est d’aider au développement du secteur privé. Nous voulons nous assurer que nous contribuons au développement d’un secteur privé dynamique qui concourt à la croissance économique du pays», a-elle indiqué. Dans son adresse, elle a fait savoir que sa structure a ouvert un bureau à Abidjan. Son rôle consiste à contrôler et assurer le développement du secteur privé en Côte d’ivoire.

Toute chose qui, selon Dorothy Hamachi Berry, s’inscrit dans les axes prioritaires de sa visite. «Le but de ma visite est de venir exprimer cette priorité aux autorités ivoiriennes», a-t-elle précisé. Concernant le développement du secteur privé, la vice-présidente de la SFI a souligné qu’il faut de mettre l’accent sur la création d’emplois. « Il faut créer des opportunités d’emplois en dynamisant le secteur privé. C’est pour cette raison que nous comptons nous appuyer sur trois volets notamment les PME qui sont des secteurs générateurs de revenus, le développement de l’agro-industrie et les infrastructures», a-t-elle dit. Avant d’ajouter que la SFI entend travailler sur cet agenda pour redynamiser le secteur privé. La vice-présidente de la SFI et les membres de sa délégation ont été accueillis à l’Aéroport international FHB de Port-Bouët par Kaba Nialé, ministre auprès du Premier ministre chargée de l’Economie et des Finances et Jean-Claude Brou, ministre de l’Industrie. Dans l’après–midi, le cap a été mis sur la pouponnière de Dabou.

Armand K

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment