Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2745 du 25/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Politique

Régionales et Municipales 2013 / Listes PDCI et RDR : Voici le point des tractations
Publié le vendredi 25 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A Bassam, Tall le candidat présumé du RDR a été contraint de se retirer au profit de Georges Ezaley sur la base d'un accord signé localement et brandi par le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan. Au Plateau, un accord RHDP a été obtenu pour une liste Pdci-Rdr conduite par Akossi Bendjo. Le premier adjoint au Maire sera l'honorable Zoumana Bakayoko, tandis que Michel rétrograde à la troisième position sur la liste. Au niveau de Gagnoa, les adversaires du candidat choisi, en l'occurrence Medji Bamba, affirment qu'il n'est pas inscrit sur la liste électorale. Le dossier devrait être porté à la connaissance du parti. La même situation s'est présentée à Daloa. C'est ainsi que le RDR a choisi à l'arrachée, Samba Coulibaly, au détriment du maire intérimaire sortant. A Adzopé, Yapo Calixte aidé de quelques barons du Pdci et comptant sur les voix LMP entend vaincre le candidat RHDP dans les urnes. L'annonce de la participation du FPI devrait renforcer la donne RHDP dans les localités sensibles, tout en maintenant l'ouverture dans les fiefs traditionnels.

Ainsi, dans le Centre et ses zones traditionnelles, le Pdci ne devrait avoir peur que des indépendants et non du RDR, ni du FPI. Au Nord, le RDR fera le plein. Mais à Abidjan, au sud ( région Attié, à Dabou, Anyama, Bassam,Aboisso etc ) et à l'Ouest (Tonkpi, Cavally,Guemon), il faudra bien des listes RHDP pour tenir tête au FPI, qui sans être assuré tout seul d'obtenir 51 pour cent des suffrages peut avec par exemple seulement 34 pour cent, en cas de triangulaire (soit entre autre 33 pour cent pour RDR et 32 pour PDCI et 1 pour divers) peut gagner la partie. Les équilibres entre les villes et les villages peuvent changer la donne. Le RDR moins ancré dans les villages de l'intérieur du pays par rapport à son hégémonie en ville et en zones urbaines, devrait avoir besoin du PDCI pour espérer une percée dans les campements. Faute d'une alliance RHDP forte, le FPI peut bien faire la surprise dans cette élection à la majorité relative et à un tour, avec la règle de la proportionnelle, qui donne la majorité absolue de la liste à celui qui arrive en première position. Une disposition sur laquelle, il faudra faire prochainement et sereinement le débat.

En attendant, Siki Blon Blaise à qui Guillaume Soro et Amadou Soumahoro avaient donné des assurances, sur la caution RDR à sa candidature au nom du Président Ouattara, entend aller jusqu'au bout en se présentant comme candidat indépendant. Mais si la LMP a un candidat dans le Tonkpi, les données ne vont-elles pas changer pour tous? A moins que l'indépendant Blon Blaise réalise une union sacrée autour du Tous Sauf Mabri, qui fait rage à Man? Les tractations se poursuivent et se multiplient autour de cette élection, qui pourrait finalement avoir lieu en Mai, avec la participation de toutes les forces politiques. Que c'est beau la démocratie! Après avoir vu, que tout s'était bien passé au Sénégal et chez notre voisin du Ghana, tout le monde a enfin compris que la démocratie, est bien le meilleur des systèmes. Vivement!

Charles Kouassi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment