Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2745 du 25/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Cérémonie de présentation de vœux / Le Président Ouattara à la presse : ‘‘Votre rôle est d’accompagner la Nation ivoirienne vers la paix, la réconciliation et le développement’’
Publié le vendredi 25 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan


Nouvel
© Présidence par Seibou-T
Nouvel an : La presse présente ses voeux au Président Alassane Ouattara
Mercredi 23 Janvier 2013. Abidjan. Salle des pas perdus du Palais présidentiel, Plateau. La presse nationale et internationale présente ses voeux du nouvel an au chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La presse nationale et internationale, dans toute sa diversité est allée présenter ses vœux au Président de la République, Alassane Ouattara. C’était le mercredi 23 janvier 2013, au Palais présidentiel au Plateau. Le Chef de l’Etat a saisi l’occasion pour traduire ses attentes aux acteurs de la presse.

Tour à tour, dès 16 heures 10 minutes, à la Salle des Pas Perdus, les délégations des organisations de presse (GEPCI, UNJCI, SYNAPCI, OLPED, …) suivies des organes de presse nationaux et internationaux (écrites, audiovisuels, en ligne) ont présenté, pour l’année 2013, leurs vœux au Chef de l’Etat. Qui, à son tour, a adressé ses vœux d’une bonne année à la presse. L’occasion était toute trouvée pour faire le bilan de l’année écoulée et présenter les perspectives pour 2013. Au nombre des actions entreprises en 2012 par le gouvernement, le Président de la République a rappelé, entre autres, la formation des journalistes et des dirigeants d’entreprises de presse et les appuis financiers à travers le Fonds de Soutien et Développement de la Presse (FSDP). La migration de la télévision analogique vers la télévision numérique terrestre (TNT) et la libéralisation de l’espace audiovisuel sont, à entendre le Chef de l’Etat, pour bientôt. Au niveau de la TNT, le chef de l’Etat propose la date de juin 2015 où il espère que tout le processus sera achevé. Quand à la libéralisation de l’espace audiovisuel, il informe : «très prochainement, le gouvernement va entériner la date de la libéralisation ainsi que le budget y afférent». En 2013, a affirmé le Président Ouattara, le renforcement des capacités des journalistes pour une grande professionnalisation des acteurs de la communication et des décideurs va se poursuivre. Aussi, dira-t-il, le gouvernement entend accélérer la mise en conformité des entreprises de presse aux normes de l’acte uniforme de l’OHADA et renforcer la protection des journalistes dans l’exercice de leur métier. «Le gouvernement continuera à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes ainsi que des professionnels de la communication», a-t-il rassuré.

Le Chef de l’Etat qui veut faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 dit compter sur la presse pour réaliser cette ambition. «Vous (Ndlr, la presse) avez un rôle essentiel à jouer dans la transformation des mentalités. C’est pourquoi j’attends beaucoup de vous et je compte sur vous. Je vous exhorte à nous aider dans cette tâche ardue mais passionnante. En cela, nous avons besoin de vous analyses pertinentes, de vos critiques objectives des choix économiques et institutionnelles que nous opérons au quotidien afin d’améliorer notre gouvernance. Nous avons besoin des remontées équilibrées des ressenties des populations pour ajuster nos pratiques et nos politiques. C’est ainsi que vos rendriez service à notre pays. Et en retour, le pays vous en sera reconnaissant. Vous devez assumer votre responsabilité qui est de donner une information fiable et vraie aux populations. Votre rôle est aussi d’accompagner la nation ivoirienne vers la paix, la réconciliation et le développement», a exhorté le Président de la république. Qui n’a pas manqué de saluer le retour au bercail des journalistes qui étaient en exil et a appelé ceux qui y sont encore à rentrer au pays. «Nous continuerons également de favoriser les initiatives pour renforcer la liberté d’expression en apportant notre soutien aux associations de presse et de médias qui travaillent sans relâche pour le retour des journalistes exilés», a conclu le Chef de l’Etat. Bien avant, Amédé Assi, président du Groupement des Editeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) a égrené un chapelet de doléances.

Entre autres, il a souhaité l’annulation des arriérés fiscaux au 31 décembre 2012, et la reconduction des exonérations fiscales dont les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) pour les deux prochaines années, avec en prime l’exonération des droits et taxes douaniers sur les produits qui entrent dans la fabrication des journaux et l’accessibilité des journaux privés à l’imprimerie de Fraternité Matin. Le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire ( UNJCI) , Moussa Traoré, a pour sa part, souhaité une révision à la hausse de la dotation du FSDP, la mise en œuvre effective des résolutions des états généraux de la presse, l’entrée des représentants de la presse au sein du Conseil économique et Social, etc.

R.Dibi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment