Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L`intelligent d`Abidjan N° 2745 du 25/1/2013

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage



 Autres articles

Comment


Société

Réactions de ...
Publié le vendredi 25 janvier 2013  |  L`intelligent d`Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Affoussiata Bamba Lamine, ministre de la Communication :‘’Que les journalistes nous accompagnent dans nos chantiers’’

«J’ai déjà souhaité mes vœux les meilleurs pour cette année 2013. Et que tous les projets qui sont encore en gestation, que nous puissions les réaliser pour cette année 2013. Le Président en a évoqué certains qui lui tiennent à cœur. A savoir la libéralisation de l’espace audiovisuel, la numérisation. Mais au-delà de ça, il est important que la profession s’organise et qu’elle se professionnalis@e. Pour cela, il faut que nous puissions faire le renforcement des capacités et appuyer nos centres de formations qui existent et qui sont en la matière très performants, pour qu’ils puissent former les journalistes et que les journalistes à leur tour, puissent aller former les populations. Nous allons aussi mener les travaux pour notre ministère. A savoir, comment nous souhaitons finalement nous formaliser avec les structures sous-tutelles pour travailler et réfléchir. Il y a le grand chantier du Conseil supérieur de la publicité qu’il faut évidemment voir. C'est-à-dire redonner à la ville d’Abidjan, sa beauté, permettre le démantèlement des panneaux d’affichages illégaux. Il y a donc de grands chantiers que nous voulons faire. Que les journalistes, les médias, en général les acteurs de la communication, nous accompagnent dans ce mouvement».

Masséré Touré, Conseillère en Communication du Président de la République :
‘’Nos journalistes sont très courageux’’

«C’est important pour le Chef de l’Etat, ces échanges réguliers avec la presse. Cela lui permettre de savoir les problèmes que la presse rencontre. La place de la presse, pour le Président de la République, est très importante. Ces genres de rencontres, ce sont des occasions pour lui de réitérer cela et montrer son engagement à œuvrer pour que les conditions de travail s’améliorent afin que la profession retrouve ses lettres de noblesses comme il le dit régulièrement. Je trouve que nous sommes sur la bonne voie. Nos journalistes sont très courageux parce qu’ils travaillent dans des conditions qui ne sont pas toujours évidentes. Je pense qu’il faut continuer de persévérer et travailler dans le respect de l’éthique et de la déontologie du métier».

Viviane Zunon-Kipré, Présidente du Conseil d’Administration de Fraternité Matin :
‘’ L’essentiel, c’est ce que la presse nationale, va faire pour son pays’’

«Je pense qu’au sortir de cette rencontre, il faut retenir les préoccupations du Président de la République par rapport à la presse. Ce qu’elle doit être, ce qu’elle doit faire. Sa mission principale qui est de non seulement donner l’information, mais d’œuvrer pour la réconciliation nationale. Cela est important. Je retiens aussi que le Chef de l’Etat a dit qu’il allait mettre à la disposition de ce corps que nous constitutions les éléments qui nous permettrons de jouer notre rôle. Mais je crois que l’essentiel, c’est ce que la presse nationale, va faire pour son pays ».

Venance Konan, Directeur général de Fraternité Matin : ‘’ Nous espérons que ce qui a été promis pour 2013 se fera’’

« Nous avons parlé de nos problèmes au Chef de l’Etat, à travers nos représentants, à savoir le président du GEPCI et de l’UNJCI. Le Président de la République a pris bonne note. Et il a répondu. Nous espérons que ce qui a été promis pour 2013 se fera ».
R.Dibi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment